Laboratoire de recherche en histoire de l’art

Rose-Marie FERRÉ

Rose-Marie FERRÉ

Université Paris Sorbonne
Maître de conférences

Adresse

Centre André Chastel - Galerie Colbert
2, rue Vivienne
75002  Paris
France

Coordonnées

Email:

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Fonctions

Maître de Conférences en histoire de l’art du Moyen Âge à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV)

Domaines de recherche

  • La commande artistique à la cour de René d’Anjou.
  • Les liens entre les arts figurés et le théâtre à la fin du Moyen Âge.
  • Le rapport texte-image dans les manuscrits médiévaux.
  • Les relations entre les cours princières et les cours royales à la fin du Moyen Âge.
  • Art funéraire et iconographie macabre.
  • Historiographie.

Formation

Thèse de doctorat à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV), sous la direction de Fabienne Joubert : « La commande artistique à la cour de René d’Anjou : un concert de mots et d’images », décembre 2008.

Groupes de recherche

  • Membre du Centre Chastel, UMR 8150 : « Équipe Villard de Honnecourt. Centre de recherche sur l’art du Moyen Âge », sous la direction de Philippe Lorentz.
  • Membre du Groupe d’Étude sur le Théâtre Médiéval du Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris dirigé par Darwin Smith (CNRS), Gabriella Parussa (Université de Paris III – Sorbonne) et Jelle Koopmans (Université d’Amsterdam) : participation aux séminaires sous forme de conférences et constitution d’une base de données sur les Théâtres et performances  en France au Moyen Âge en partenariat avec l’Université d’Amsterdam : 2005-2009.
  • Membre de la Société Internationale pour l’Étude du Théâtre Médiéval.
Publications depuis 2001, dans le cadre du Centre André Chastel.

À paraître

Ferré Rose-Marie (ed.), Le Livre du Cuer d’Amours espris de René d’Anjou (Paris, BnF, ms. Fr. 24399), Turnhout, Brepols, coll. « ETRILMA, Les Études du RILMA (Répertoire iconographique de la littérature du Moyen Âge) », dir. Christian Heck, à paraître en 2012. Voir la notice

À paraître

Ferré Rose-Marie, « Peinture et théâtre : l’exemple du retable du Portement de Croix de Francesco Laurana pour le roi René », in Les Arts et les lettres en Provence du temps de René d’Anjou : analyses, rayonnement, mémoire, actes du colloque tenu à Aix-en-Provence, 18-21 novembre 2009, dir. Chantal Connochie-Bourgne, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, à paraître. Voir la notice

À paraître

Ferré Rose-Marie, « Lire, regarder, entendre : le jeu des mots et des images dans les manuscrits du Mortifiement de Vaine Plaisance de René d’Anjou », in Quand l’image relit le texte (colloque universités Paris-Sorbonne et Sorbonne Nouvelle, 15-16 mars 2011), dir. Sandrine Hériché-Pradeau et Maud Pérez-Simon, Paris, Presses Universitaires de Sorbonne Nouvelle, à paraître. Voir la notice

À paraître

Ferré Rose-Marie, René d’Anjou et les arts : le jeu des mots et d’images, Turnhout, Brepols, coll. « Culture et société médiévales », à paraître en juin 2012 (sous presse), 400 p. Voir la notice

2011

Ferré Rose-Marie, « Pour une “lecture performative” de l’œuvre de René d’Anjou ? Le dialogue des arts dans le Livre du Cuer d’Amours espris de Paris : écriture, peinture, spectacle. Autour de la série des tapisseries de Vénus », in René d’Anjou, écrivain et mécène, dir. Florence Bouchet (actes du colloque de Toulouse, 22-24 janvier 2009), Turnhout, Brepols, coll. « Texte, codex et contexte », 2011, p. 135-157. Voir la notice

2011

Ferré Rose-Marie, « Pouvoir et dévotions : les fondations d'ordres mendiants par René d'Anjou et leurs résonances », communication au séminaire Pouvoirs et politique à la fin du Moyen Âge : autour du règne de Louis XI, dir. Olivier Mattéoni, Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Lamop, 22 mars 2011. Voir la notice

2011

Ferré Rose-Marie, « Des effets littéraires à la création monumentale : “Dire et voir autrement” la mort de soi. Le tombeau de corps du roi René à la cathédrale d’Angers », in L’Allégorie dans l’art du Moyen Âge. Formes et fonctions. Héritages, créations, mutations, dir. Christian Heck, Turnhout, Brepols, coll. « Etrilma », 2011, p. 321-330. Voir la notice

2011

Ferré Rose-Marie, « Mises en scène, art éphémère et Antiquité à la cour de René d’Anjou », in L’Antiquité entre Moyen Âge et Renaissance. L’Antiquité dans les livres produits au nord des Alpes entre 1350 et 1520 [actes du colloque international, Paris, INHA, 8-10 mars 2006, organisé par le Centre de recherches Histoire de l’art et représentations et l’École doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense], dir. Chrystèle Blondeau et Marie Jacob, Nanterre, Presses universitaires de Paris X-Nanterre, 2011, p. 383-405. Voir la notice

2011

Ferré Rose-Marie, « Les relations artistiques entre la cour de René d’Anjou et la cour de France (Charles VII – Louis XI) : jalons et perspectives », in La Cour du prince. Cour de France, cours d’Europe (XIIIème – XVème siècles), actes du colloque tenu à Paris XII, Paris XIII et Versailles-Saint-Quentin, 18-20 septembre 2008, dir. Murielle Gaude-Ferragu, Bruno Laurioux, et Jacques Paviot, Paris, Honoré Champion, 2011, p. 417-432. Voir la notice

2011

Ferré Rose-Marie, « Émile Mâle, l’art et le théâtre au Moyen Âge : jalons et résonances », in Le Théâtre de l’Église, XIIe-XVIe siècle [actes de la rencontre Église et théâtre, 12e-16e siècles, organisée par D. Iogna-Prat et Marie Bouhaïk-Gironès (LAMOP – Paris I), CRH], Paris, Lamop, 2011. Première édition en ligne 2011 : http://lamop.univ-paris1.fr/IMG/pdf/Ferre.pdf Voir la notice
  • « Lire, regarder, entendre : le jeu des mots et des images dans les manuscrits du Mortifiement de Vaine Plaisance de René d’Anjou », dans Sandrine Hériché-Pradeau et Maud Pérez-Simon (dir.), Quand l’image relit le texte, Presses Universitaires de Sorbonne Nouvelle.
  • « De la théâtralité des images : l’exemple du retable du « Portement de croix » de Francesco Laurana pour le roi René (1478) », dans Chantal Connochie-Bourgne (dir.), CUERMA.

Communications (sans publication) :

  • « Pouvoir et dévotions : les fondations d'ordres mendiants par René d'Anjou et leurs résonances », Pouvoirs et politique à la fin du Moyen Âge : autour du règne de Louis XI, Séminaire 2010‐2011, Olivier Mattéoni, Paris 1 Panthéon‐Sorbonne / Lamop, 22 mars 2011.
  • « La Vierge sur un podium. Le retable du Buisson Ardent de Nicolas Froment : poème pictural pour le salut de René d’Anjou », Séverine Lepape et Éléonore Fournié (dir.), L’Immaculée Conception de la Vierge. Histoire et représentations du Moyen Âge à la Contre-Réforme, Paris, INHA, 1er et 2 octobre 2009.
  • « Le Cœur et ses passions : pour une lecture pieuse et imagée de l’œuvre de René d’Anjou », Piété princière et littérature de dévotion au temps des Valois, Journée d’études, Marielle Lamy (dir.), 14 mars 2009, Paris-Sorbonne.
  • « La culture théâtrale dans le Livre du Cuer d’Amours espris  de René d’Anjou : un texte en représentation », Bouhaïk-Gironès Marie  et Dragomirescu Corneliu (dir.), L’individu social face à l’expérience théâtrale à la fin du Moyen Âge, Journée d’Études du 29 novembre 2008, Gahom-Ehess.
  • « Le retable du “Portement de Croix” de Francesco Laurana (1478) : une image originale de la Passion », Conférence aux « Ymagiers », séminaire d’iconographie médiévale organisée par Claudia Rabel (cnrs-IRHT), Patricia Stirnemann (cnrs-IRHT) et Michel Pastoureau (EPHE).
  • « Les didascalies comme exégèse visuelle dans le Mystère du Roy Advenir de Jean du Prier (1455) », colloque organisé par Darwin Smith et Gabriella Parussa, le 23 septembre 2006, LAMOP-CNRS.