Jean-Baptiste MINNAERT

Jean-Baptiste MINNAERT

Sorbonne Université
Professeur

Centre André Chastel

Directeur

Adresse

Centre André Chastel - Galerie Colbert
2 rue Vivienne
75002 Paris
France

Coordonnées

Email:
Tél.:
+33 1 47 03 85 57

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Télécharger

Fichier attachéTaille
PDF icon CV de Jean-Baptiste Minnaert, janvier 2019247.39 Ko

Activités institutionnelles en cours

  • Directeur du Centre André Chastel (UMR 8150, Sorbonne Université, CNRS, ministère de la Culture) (depuis 2019).
  • Membre du Comité d’acquisition du Musée des monuments français, Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris (depuis 2017).
  • Directeur-adjoint de l’UFR Histoire de l’art et archéologie, Sorbonne Université (depuis 2017).
  • Membre du conseil scientifique du Parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse (depuis 2015).
  • Expert scientifique pour le Fonds national de la recherche scientifique (Belgique, depuis 2014).
  • Membre du groupe de travail Architectures contemporaines remarquables, DRAC Centre-Val de Loire (depuis 2012).
  • Membre du Conseil pédagogique de l’École de Chaillot (depuis 2012).
  • Membre du comité scientifique d’Ausser UMR 3329 (depuis 2012).
  • Membre de DoCoMoMo France (depuis 2011), membre de son conseil scientifique (depuis 2014), membre de son conseil d'administration (depuis 2016).
  • Membre du comité de rédaction de la revue en ligne In Situ (direction des Patrimoines, ministère de la Culture et de la Communication) (depuis 2008).
  • Membre du Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel (ministère de la Culture et de la Communication), et de sa section scientifique (depuis 2007).

Activités institutionnelles passées

  • Président du jury de concours de recrutement national des maîtres-assistants et professeurs en Écoles nationales supérieures d’architecture, section Histoire des cultures, des arts et des techniques. Ministère de la Culture (juin 2017).
  • Président de l’Association d’histoire de l’architecture (AHA) (2015-2017).
  • Directeur de l’InTRu, EA 6301 université François-Rabelais, Tours (2014-2016).
  • Membre du Comité de politique documentaire de la Bibliothèque de l’INHA (2012-2013).
  • Participation au comité AERES évaluant l’école doctorale n° 441 Histoire de l’art, université Paris 1 (2009).
  • Membre du comité de rédaction et trésorier de la revue Histoire de l’art (2005-2010).
  • Membre de la Commission nationale des monuments historiques, section des périmètres de protection des immeubles classés ou inscrits, ministère de la Culture et de la Communication (2002-2017).

Formation et parcours académique

  • Depuis 2016 – Professeur d’histoire de l’art contemporain à Sorbonne Université.
  • 2006-2016 – Professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université de Tours.
  • 2004 – Habilitation à diriger les recherches en histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne. Jury : Bruno Foucart (direction), Jean-Yves Andrieux (président du jury), Pierre-Robert Baduel, Michel Lussault, Claude Mignot, Jean-François Pinchon. Sujet : Patrimoine, histoire et historiographie, des faubourgs de Paris à la Méditerranée. L’histoire de l’architecture et ses méthodes, face aux villes et à leurs périphéries au XXe siècle.
  • 1994-2006 – Maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université François-Rabelais, Tours.
  • 1988-1994 – Doctorat d’histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne. Jury : Bruno Foucart (direction), François Loyer (président du jury), Gérard Monnier, Maurice Culot. Sujet : Henri Sauvage, architecte (1873-1932). Mention Très Honorable avec félicitations unanimes.
  • 1993 – Boursier de la Casa de Velázquez, Madrid.
  • 1990-1991 – Université Lille III – Charles de Gaulle. Assistant temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’UFR d’Arts plastiques.
  • 1987-1988 – DEA d’histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne, direction Bruno Foucart. Sujet : L’architecture régionaliste entre les deux guerres.
  • 1986-1987 – Maîtrise d’histoire de l’art. Université Paris IV-Sorbonne, direction Bruno Foucart. Sujet : Pierre Barbe, architecte.

Prix et distinctions

  • Chevalier de l’ordre national du Mérite (2017).
  • Prix de l’Académie d’architecture et du Centre régional du livre Languedoc-Roussillon, pour le livre Henri Sauvage, l’exercice de renouvellement (2003).
Publications depuis 2001, dans le cadre du Centre André Chastel.

2018

Minnaert Jean-Baptiste, [Contribution] in À quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?, dir. Richard Klein, Paris, Hermann, 2018, p. 121-126. Voir la notice

2017

Minnaert Jean-Baptiste, Dancing la Batterie, 1933, Roquebrune-sur-Argens Les Issambres, cat. expo., dir. Jean-Pierre Blanc, coll. « Architectures remarquables du Var », Hyères, Villa Noailles, 2017, 32 p. Voir la notice

2017

Minnaert Jean-Baptiste, « Pierre Barbe aux Treilles : un moderne en Arcadie », in Modernes Arcadies. Domaines, demeures et jardins inspirés, XIXe-XXe siècles [actes du colloque de la Fondation des Treilles, avril 2011], dir. Maurice Culot et Bruno Foucart, Paris/Bruxelles, Fondation des Treilles/Archives d’architecture moderne, 2017, p. 94-115. Voir la notice

2016

Minnaert Jean-Baptiste (dir.), Tours, métamorphoses d'une ville. Architectures et urbanisme XIXe-XXIe siècle, Paris, Norma, 2016, 400 p. Voir la notice

Liste exhaustive des publications, dans HAL-SHS

Sont également signalées dans le curriculum vitae :

  1. les principales interventions dans des colloques et des journées d'études, conférences (p. 5-6),
  2. l'ensemble des publications (p. 9-12).

 

  • 2015-2017 – Projet ARC (Action de recherche collaborative, université de Poitiers, université François-Rabelais de Tours), Corpus numérique du patrimoine architectural et urbain en région, co-direction avec Nabila Oulebsir, maître de conférences à l’université de Poitiers.
  • 2009-2010 – Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel (ministère de la Culture), InTRu, Région Picardie. Direction scientifique du colloque Périurbains : territoires, réseaux, et temporalités, Amiens, 30 sept.-1er oct. 2010. Actes publiés.
  • 2008-2015 – Conseil national de l’Inventaire général du patrimoine culturel (ministère de la Culture et de la Communication), InTRu. Direction du programme thématique Périurbains.
  • 2006-2008 – Université François Rabelais. Préfiguration et programmation de la jeune équipe InTRu (Interactions, transferts, ruptures artistiques et culturels, resp. Éric de Chassey), créée en mars 2008. http://intru.hypotheses.org
  • 2005-2006 – Département d’Histoire de l’architecture et d’archéologie de Paris. Sous la direction de François Loyer, avec Claire Monod, Karen Bowie, Annie Térade, Bernadette Laurencin, Fannette Cohen, Mayalène Guelton, Préfiguration de l’inventaire du patrimoine architectural et urbain de Paris.
  • 2002-2005 – Citeres (Urbama). Participation au projet de recherche européen Euromed Heritage II : Patrimoines partagés : savoirs et savoir-faire appliqués au patrimoine architectural et urbain des XIXe-XXe siècles en Méditerranée (sous la direction de Mercedes Volait, chargée de recherches au CNRS). Direction du projet n° 1 : « Répertoire des connaissances et des sources ».
  • 1997-2004 – Citeres (Urbama). Avec Mercedes Volait, Claudine Piaton (Architecte-urbaniste de l’État), Xavier Rodier et Florence Troin (ingénieurs de recherche, CNRS). Recherches sur l’architecture et l’urbanisme de la ville-satellite d’Héliopolis, Le Caire, de 1905 à 1950.
  • 1988-1994 – Institut Français d’Architecture. Recherches sur les archives de l’architecte Henri Sauvage, en vue de la préparation de la thèse de doctorat, de la publication du catalogue raisonné des archives et de la préparation d’une exposition (1994).
  • 1986-1990 – Institut Français d’Architecture. Recherches sur les archives de l’architecte Pierre Barbe, en vue de la préparation de la maîtrise et de la publication d’une monographie.
  • Depuis 2018 – Paris Sorbonne Abu Dhabi : cours de master 1 consacré à l’histoire du patrimoine. En 19 heures de cours donnés en anglais durant une semaine sont abordés la terminologie, la législation, les composantes et les évènements fondateurs de la notion de patrimoine culturel.
  • Depuis 2017 – Université d’été thématique : Paris, fabrique d’une capitale. Cette université d’été organisée par Sorbonne Université consiste en un cycle de cours en français et en anglais, groupés sur le mois de juillet, destinés à des étudiants et des amateurs francophones ou non. Enseignements consacrées au Paris d’Haussmann et aux transformations de Paris au XXe siècle.
  • Depuis 2011 – Séminaire doctoral organisé avec Anne-Marie Châtelet (École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg) et Hélène Jannière (Université Rennes 2), en partenariat avec l’INHA, portant sur les principales théories en sciences de l’homme et de la société, et sur leurs rapports avec les thèmes structurants en histoire de l’architecture et de la ville.
  • 2006-2011 – Mise en œuvre et responsabilité pédagogique de la licence professionnelle Communication visuelle, conception graphique et multimédia, partenariat entre l’université François-Rabelais et l’École Brassart, créée en septembre 2006.
  • Depuis 1998 – Cours magistraux et travaux dirigés d’historiographie d’histoire de l’architecture contemporaine, en licence 3e année.
  • Depuis 1994 – Cours magistraux travaux dirigés d’histoire de l’architecture et de la ville des XIXe-XXIe siècles, en licence, de la 1ère à la 3e année.
  • Depuis 1994 – Séminaires de master 1 et 2 portant sur des questions de méthodologie et d’historiographie.

Commissariats d’expositions

  • 2016 – Attendre ensemble. Les formes et les lieux d’une pratique urbaine ordinaire. Exposition de photographies de Gérard Monnier. Avec Christophe Morin, InTRu/La Laverie, La Riche.
  • 1998 – Le faubourg Saint-Antoine, architectures et métiers d’art. Deux expositions en mairies du XIe arrondissement et du XIIe arrondissement, Paris. Catalogue publié.
  • 1994 – Henri Sauvage (1873-1932) – Projets et architectures à Paris. Exposition aux Archives de Paris, à l’occasion de la publication du catalogue raisonné des archives de l’architecte Henri Sauvage. Catalogue publié.

Expertise

  • Jean-Baptiste Minnaert, Propositions méthodologiques pour un inventaire des patrimoines architecturaux et urbains de Paris, Ville de Paris, rapport multicopié, 2002, 50 p.
  • Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Fannette Cohen, Ève Perrain, Sylvie Marchant (étudiantes à l’université François Rabelais), Quartier Daguerre, le Paris paisible, Atelier Parisien d’Urbanisme, 2001, rapport multicopié, 3 vol., 600 p. env., dont 420 fiches sous base de données.
  • Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Fannette Cohen (étudiante à l’université François Rabelais), Bagnolet-Père Lachaise, patrimoine architectural et urbain. Atelier Parisien d’Urbanisme, 1998, rapport multicopié, 3 vol., 400 p. env., dont 150 fiches sous base de données.
  • Mercedes Volait, Jean-Baptiste Minnaert, Claudine Piaton, Xavier Rodier, Florence Troin, Préservation du patrimoine architectural et urbain du Grand Caire. L’exemple d’Héliopolis. Rapport final, Centre français de culture et de coopération (Le Caire) – General Organization for Physical Planning (Le Caire), rapport multicopié, 1999, 85 p.
  • Jean-Baptiste Minnaert (dir.), Céline Renard et Sylvie Marchant (étudiantes à l’université François Rabelais), Faubourgs Poissonnière – Saint-Denis, patrimoine architectural et urbain, Ville de Paris, 1996, Atelier Parisien d’Urbanisme, 2000, deux rapports multicopiés, 311 p. et 1 350 fiches sous base de données.
  • Faubourg Saint-Antoine, protection des éléments remarquables du paysage urbain. Rapport soumis au groupe de travail en vue de la modification du Plan d’occupation des sols, Atelier Parisien d’Urbanisme, 1996, rapport multicopié, 5 vol., 1 200 fiches.