L'abstraction

L'abstraction

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Paris, Citadelles & Mazenod (diffusion Hachette), collection « Les Grands mouvements et tendances », 2021, 383 p.
ISBN 978-2-85088-857-1 (rel. sous étui)
ISSN 2267-2052
€ 189,00

Auteurs : Arnauld Pierre et Pascal Rousseau

L'émergence de l'abstraction au début du XXe siècle a mené à un changement total de paradigme. Cet ouvrage vise à retracer l'épopée de ces oeuvres qui s'émancipent du réel et la rupture majeure qu'elles provoquent dans l'histoire de l'art.
Ni absence du monde, ni sacrifice de la signification, l'abstraction vise un langage universel, en lien étroit avec les mutations technologiques de la société portées par les nouveaux médias, de la photographie au cinéma jusqu'à la vidéo et la révolution des cultures numériques.
Ce champ élargi des pratiques de l'art abstrait oblige à repenser la géographie globale de son histoire et de ses développements, en prenant en compte les circulations mondiales de cette aventure de l'esprit et des formes.
Des aquarelles de William Turner aux expérimentations cybernétiques dans l'art contemporain, ce voyage en abstraction montre à l'échelle internationale - de l'Europe au Japon en passant par l'Amérique latine et les États-Unis - la pluralité des formes, des pratiques et des concepts qui ont nourri cette quête.

Sommaire

  • I. L'Abstraction, avant.
  • II. L'idéal des pionniers (1910-1920).
  • III. Les (dé)constructeurs (1920-1939).
  • IV. L'abstraction mondialisée (1945-1960).
  • V. Formes et structures (1960-1979).
  • VI. L'abstraction après le modernisme (1980-2000).

https://citadelles-mazenod.com/les-grands-mouvements/511-l-abstraction

 

Ouvrages