The Artist between Court and City (1300-1600) / L'Artiste entre la cour et la ville / Der Künstler zwischen Hof und Stadt

The Artist between Court and City (1300-1600) / L'Artiste entre la cour et la ville / Der Künstler zwischen Hof und Stadt

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
The Artist between Court and City (1300-1600) / L'Artiste entre la cour et la ville / Der Künstler zwischen Hof und Stadt, dir. D. Eichberger et Ph. Lorentz, 2017
Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2017, 416 pages
978-3-7319-0391-8
€ 29,95
  • Ouvrage dirigé par Dagmar Eichberger et Philippe Lorentz.
  • Actes du colloque international Aux origines de l'artiste dans l'Europe médiévale et moderne (1300-1600). Artistes à la ville, artistes à la cour, organisé avec le soutien du Centre André Chastel, du LabEx EHNE et du projet Artifex de l’université de Trêves, à Paris, galerie Colbert, 19-21 juin 2014.

La place de l'artiste dans la société détermine son profil professionnel et conditionne son activité. Qu'il soit un maître, un compagnon ou un apprenti, un maître d'œuvre au service de l'empereur, un sculpteur de cour ou un peintre en vue, son statut est étroitement lié à son rang dans la hiérarchie. Jusqu'ici, la recherche en histoire de l'art a établi une stricte césure entre le milieu urbain et la cour, accordant en général plus de prestige aux artistes de cour. Les contributions à ce volume remettent en question cette manière d'envisager le statut et la carrière des artistes et mettent en évidence les multiples interactions entre la ville et la cour. Tous les artistes ne visaient pas un poste à la cour. Titien et Jamnitzer se sont volontairement tenus à l'écart du service d'un prince, préférant rester dans leur ville. Par ailleurs, la fin du Moyen Âge et le début de l'époque Moderne sont marqués par une grande mobilité des artistes, qui a favorisé les nombreux échanges entre les différents foyers de création : les villes aussi bien que les cours.

 

Ouvrages