Un chantier flamboyant et son rayonnement

Un chantier flamboyant et son rayonnement

Gisors et les églises du Vexin français

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Étienne Hamon
Étienne Hamon
Un chantier flamboyant et son rayonnement, 2008
Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, « Annales littéraires de l’université de Franche-Comté », n° 834 - série « Architecture », 2008, 652 p.
978-2-84867-219-9
€ 45,00
  • Ouvrage d'Étienne Hamon
  • Publié avec le concours de la Société des antiquaires de Normandie, du conseil général de l’Eure et de l’université Paris IV-Sorbonne (Centre André Chastel)

Le Vexin français est l’une des régions de l’hexagone dont le paysage monumental a été le plus profondément marqué par la diffusion de l’art flamboyant. L’étude sur un demi siècle (1495-1548) de la reconstruction de la grande église de Gisors permet, grâce à une exceptionnelle documentation écrite, de saisir les composantes humaines, matérielles et formelles de ce qui fut l’un des plus grands chantiers du temps aux confins de la Normandie, de la Picardie et de l’Ile-de-France. La confrontation des textes et des édifices avec leur décor permet de comprendre la complexité et la diversité des formes du gothique tardif qui, ici, fit preuve d’une vitalité insoupçonnée, préparant le terrain à l’italianisme et au classicisme de la Renaissance. En établissant la place de l’église de Gisors dans l’évolution de l’art flamboyant français et en délimitant les contours de son rayonnement régional, cette étude offre un jalon important dans la compréhension d’un phénomène majeur dans l’art européen de la fin du Moyen Âge mais qui reste jusqu’à présent méconnu en France.

Ouvrages

Une clef pour l'histoire de l'architecture et de la ville au Moyen Âge

20 ans de recherches archéologiques

Les formes de l’écrit et ses fonctions dans la gravure européenne au XVIe siècle