Mellerio dits Meller. Histoire d'une maison de joaillerie parisienne au XIXᵉ siècle (1830-1870)

Mellerio dits Meller. Histoire d'une maison de joaillerie parisienne au XIXᵉ siècle (1830-1870)

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • Les Mellerio sont des joailliers français originaires d’Italie. Leurs ancêtres ont bénéficié du privilège de « porter et vendre du cristal taillé, de la quincaillerie et autres menues marchandises » dans tout le royaume de France, en vertu d’un décret royal octroyé en 1613 par la Régente Marie de Médicis. Bien que leur commerce de petite bijouterie prospère vers la fin du XVIIIe siècle, c’est au début du XIXe siècle que les Mellerio se fixent définitivement à Paris. Leur maison connaît son apogée, entre la Monarchie de Juillet et le Second Empire, tant d’un point de vue économique qu’artistique. Elle réussit non seulement à s’adapter aux tendances du jour, mais aussi à les devancer. Par l’étude de cette maison familiale, nous abordons toutes les questions relatives à l’histoire, aux catégories, techniques et modes d’élaboration des bijoux, ainsi qu’à l’évolution stylistique et aux influences artistiques des Mellerio durant la période 1830-1870 qui fut la plus révélatrice et féconde pour leur maison.

Summary

  • The Mellerios are French jewellers originally from Italy. Thanks to the grant of a royal decree by the Regent Marie de Medici in 1613, the Mellerios ancestors benefited from the following privilege to ‘wear and sell cut crystal, ironmongery and other trinkets’ throughout the French Kingdom. Even though their small jewellery business prospered around the end of the 18th Century, it was at the start of the 19th Century that the Mellerios were fully settled in Paris. Their business reached its peak, from an economic and artistic view point, between the July Monarchy and the Second Empire. Their business succeeded not only in adapting to the fashions of the day but in setting the trends. Studying this family business leads us to touch upon all questions relative to the history, the types, techniques and methods of designing jewellery, as well as the stylistic evolution and the artistic influences of the Mellerios throughout 1830 – 1870, the most revealing and productive period for their firm.

Jury

  • M. Daniel Alcouffe (musée du Louvre)
  • Mme Anne Dion-Tenenbaum (musée du Louvre)
  • M. Dominique Dussol (univ. Pau)
  • M. Bruno Foucart (univ. Paris 4)
  • M. Barthélémy Jobert (univ. Paris 4)
  • M. François Robichon, prés. (univ. Lille 3)

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
19/06/2009

Fichier attaché

Fichier attachéTaille
PDF icon Position de thèse de Marie-Émilie Vaxelaire1.15 Mo