L’œuvre sculptée de Jean Antoine Étex (1808-1888). L’expressivité comme source de l’inspiration artistique

L’œuvre sculptée de Jean Antoine Étex (1808-1888). L’expressivité comme source de l’inspiration artistique

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • Thèse co-dirigée par Klaus Herding
  • Élève de Pradier, d’Ingres et de Duban, le sculpteur, peintre et architecte Jean Antoine Étex (1808-1888) s’essayait à toutes les formes d’art, laissant après son décès une œuvre abondante qui compte plus de 450 ouvrages. Déjà un nombre imposant de ses scupltures sont disséminées dans la capitale de la France. On les rencontre dans des endroits stratégiques de la métropole. Mais aussi beaucoup d’autres villes et musées français conservent des ouvrages importants de cet artiste. Parmi les œuvres les plus connues on compte les deux hauts-reliefs « La Résistance » et « La Paix » à l’Arc de Triomphe de l’Étoile et le groupe en marbre « Caïn et sa race maudits de Dieu », chef-d’œuvre de la sculpture romantique, conservé aujourd’hui au musée de Lyon. En tant que républicain convaincu et adhérent du saint-simonisme, Étex a participé activement aux révolutions de 1830 et de 1848, combattant incessamment pour l’instauration de la République. Sous la Monarchie de juillet, il avait connu un grand succès et une grande célébrité, mais son art fut peu estimé sous le Second Empire. Gravement défavorisé par le gouvernement impérial, Étex perdit sa place parmi les premiers artistes de France et ses œuvres tombèrent aussitôt dans l’oubli. Cette thèse de doctorat fournit pour la première fois une biographie détaillée et un catalogue raisonné de l’œuvre de cet artiste important. Ses propres écrits (publications et correspondance), les documents dans les archives françaises ainsi que la critique d’art concernant ses œuvres y sont exploités.

The Sculptural Works of Jean-Antoine Étex (1808-1888). Expressivity as a Source of Artistic Inspiration

  • Disciple of Pradier, Ingres and Duban the French sculptor, painter and architect Jean-Antoine Étex (1808-1888) created works in nearly all categories of art. He left after his death a highly impressive number of more than 450 works of art. A great deal of his sculptures are dispersed in the French capital city of Paris all placed at strategic locations. But also a lot of other French cities and museums conserve important works by this artist. Among the most famous sculptures made by him are certainly the two monumental reliefs “La Résistance” and “La Paix” at the Arc de Triomphe de l’Étoile as well as the marble group “Cain and his race coursed by God”, masterpiece of the French romantic scuplture, conserved at the museum of Lyon. As a convinced member of the republicain party Étex took actively part in the revolutions of 1830 and 1848 fighting incessantly for the republican idea. During the Monarchie de juillet his works achieved extreme success but after the instauration of the Empire his works were no more appreciated. Constantly ignored by the imperial government, Étex lost his place among the first artists in France and his works were soon forgotten. This present dissertation constitutes for the first time a detailed biography and a complete catalogue of the works of this important artist. His own writings (publications and correspondence), hundreds of documents from the French archives and the critiques of art concerning his works are seriously explored.

Jury

  • M. Beyer (Centre)
  • M. Darragon (Paris 1)
  • M. Foucart (Paris 4)
  • M. Herding (Francfort)
  • M. Jobert (Paris 4)
  • M. Kirchner (Francfort)

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
21/06/2010

Fichier attaché

Fichier attachéTaille
PDF icon Position de thèse1.16 Mo