Les peintres français, néerlandais et allemands dans la couronne d’Aragon – Aragon, Catalogne, Valence et Marjorque - du règne de Jean Ier à celui de Ferdinand le Catholique (1387-1516)

Les peintres français, néerlandais et allemands dans la couronne d’Aragon – Aragon, Catalogne, Valence et Marjorque - du règne de Jean Ier à celui de Ferdinand le Catholique (1387-1516)

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

La présente thèse doctorale porte sur les peintres français, néerlandais et allemands présents dans les territoires ibériques de l’ancienne couronne d’Aragon du règne de Jean Ier à celui de Ferdinand le Catholique (1387-1516). Elle a pour objectif de regrouper et d’approfondir les connaissances préexistantes sur les artistes interrogés et d’analyser les influences exercées sur la production locale. Ainsi, il a été possible de réexaminer de manière plus large la question des échanges culturels au travers des voyages d’artistes et de la circulation des œuvres et des modèles. L’étude s’organise en deux grandes parties. La première aborde l’aspect social des mouvements de personnes, tandis que la seconde se concentre sur la production de ces peintres étrangers et de certains peintres ibériques formés aux techniques nordiques, afin de déterminer les éléments novateurs apportés – ou non – à la production locale. L’ensemble s’appuie sur une riche étude documentaire dont les informations (re)découvertes sont rapportées dans le volume annexe. Celui-ci comprend également une prosopographie des cinquante peintres septentrionaux identifiés.
Ce travail allie tant des aspects relatifs à l’histoire sociale de l’art qu’à l’histoire de l’art elle-même. Il met en avant les peintres septentrionaux et leur rôle dans la diffusion de nouvelles techniques et esthétiques, lesquels étaient jusqu’alors principalement étudiés sans distinction avec les artistes autochtones. L’étude de ces peintres dans la couronne d’Aragon propose donc une vision inédite des dynamiques culturelles, qui, loin d’être un cas propre à la seule péninsule ibérique, existent dans toute l’Europe à la fin du Moyen Âge.

Mots-clés : peintres septentrionaux ; couronne d’Aragon ; transferts artistiques

Summary :

This PhD thesis examines French, Netherlandish and German painters active in the Iberian territories of the ancient Crown of Aragon, from the reign of John Ist to Ferdinand the Catholic (1387-1516). It aims at enriching the pre-existing knowledge on these artists while analysing their possible impact on the local artistic production. In doing so, it has been possible to reconsider on a larger scale the question of cultural exchanges and artists’ travels. The outputs of this research have been organised in two main parts, each one divided into four chapters. Firstly, the social aspect of these migrations is revised; then, the second part digs on the production of these painters, as well as the Spanish one, created by those artists who are trained in the Northern style. Thus, it has been possible to identify which innovative elements these foreigners have brought with them and applied to the local production, and in which way they adapted themselves to the Iberian cultural environment. This research relies on a rich documentary study incorporated into the appendix. The latter also includes a prosopography of the fifty Northern painters who have been identified.
Consequently, this doctoral thesis combines both methodologies applied to the social art history as well as to the art history per se. It highlights these Northern painters and their part in the diffusion of new technics and aesthetics, whereas they had only been jointly studied with the autochthone artists so far. This study of the art workers in the Crown of Aragon offers a hitherto unseen vision of the cultural dynamics, yet not exclusive to the Iberian Peninsula but existing in Europe in late Middle-Ages.

Keywords : northen painters ; crown of Aragon ; artist travel ; artistics tranferts

Le jury est composé de

  • M. Philippe LORENTZ – Professeur, Sorbonne Université (Directeur)
  • M. Rafael CORNUDELLA CARRÉ – Profesor Titular, Universitat Autónoma de Barcelona (Directeur)
  • M. Didier MARTENS – Professeur, Université Libre de Bruxelles
  • M. Ludovic NYS – Professeur, Université Polytechnique Hauts-de-France
  • Mme Mercedes GÓMEZ-FERRER LOZANO – Catedràtica, Universitat de València
  • M. Joan BOSCH BALLBONA – Profesor Titular, Universitat de Girona

Directeur de thèse

Directeur de thèse extérieur

Rafael CORNUDELLA CARRÉ - Profesor Titular, Universitat Autónoma de Barcelona

Infos complémentaires

Année de début

Année de début: 
2016

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
22/03/2022

Fichier attaché

Fichier attachéTaille
Fichier espin_elsa_2022_position_de_these.docx120.18 Ko