Laboratoire de recherche en histoire de l’art

L'art du vitrail en France depuis 1980

L'art du vitrail en France depuis 1980

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • Le vitrail se présente comme un support plastique livré au lieu et au temps de la célébration liturgique. À partir des années quatre-vingt, les réponses artistiques, fort diversifiées, vont de pair avec une expérimentation technique de la matière. L'expérience pionnière de Nevers interpelle par l'hétérogénéité des sensibilités. Ces artistes se confrontent souvent pour la première fois, avec sincérité et respect, aux contraintes d'un programme théologique. Le R.P. Régamey s'interrogeait quant à l'introduction de signes manifestes au sein d'édifices religieux. Ce questionnement reste d'actualité. Les rapports entre l'Église et l'État posent les bases d'une conciliation entre les enjeux de mémoire et de modernité. Les artistes contemporains relèvent ce défi dont la difficulté réside dans l'intégration à une architecture religieuse et historique. Une nouvelle lecture s'ouvre alors et un changement d'esprit s'opère.

The stained glass art in France since 1980

  • Stained glass can be seen, nowadays, as a support for visual art that is particularly dedicated to liturgical celebration. Artistic responses to this incentive, highly diverse in nature, include a certain degree of technical experimentation with glass since 1980. Meanwhile, many were intrigued by the heterogeneity of artistic sensibilities represented in the pioneering experiment of Nevers. All these artists came up against the constraints of a theological programme, often for the first time, and met them with sincerity and respect. Father Régamey questioned the introduction, through different artistic means of expression, of manifest signs within the religious edifice. These interrogations are still topical today. The relations between Church and State are such that the foundations of a conciliation between issues of memory and modernity may be laid. Each contemporary artist brings a different answer, taking up a challenge whose principal difficulty lies in the integration of work adapted to a religious and historical architecture. A new interpretation is opening up, bringing with it a change of outlook.

Rapporteurs extérieurs

  • Paul-Louis Rinuy
  • Claude Massu.

Jury

  • Paul-Louis Rinuy, prés. (Paris 10)
  • Claude Massu (Aix-Marseille 1)
  • Bruno Foucart(Paris 4)
  • Serge Lemoine (Paris 4)

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse: 
Soutenue
Date de soutenance: 
20/05/2006