L'architecture de l'ordre de la Visitation en France aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles

L'architecture de l'ordre de la Visitation en France aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • Fondé en 1610 à Annecy, l'ordre de la Visitation a connu une rapide expansion à travers toute la France. Ce phénomène s'accompagne aux XVIIe et XVIIIe siècles d'un vaste mouvement de construction, qui traduit le renouveau de l'architecture religieuse de l'époque post-tridentine. Chacun des 124 couvents fait l'objet d'une notice historique et architecturale (vol. II) et d'une documentation photographique (vol. III). La synthèse (vol. I) s'articule autour du programme idéal institué par les fondateurs afin de garantir l'unité architecturale de l'ordre. Le plan type qui en résulte et les étapes de son élaboration sont d'abord analysés. On étudie ensuite les modalités pratiques de la construction : choix de l'emplacement, mise en chantier du projet, financement et commande. Enfin, les bâtiments sont examinés en fonction de leur fidélité au modèle. L'objectif de ce travail est de poser les jalons d'une histoire de l'architecture monastique féminine, jusque-là délaissée par l'historiographie.

The Architecture of the Order of the Visitation in France in the 17th and 18th centuries

  • Founded in 1610 in Annecy, the Visitation order experienced a rapid expansion in France, accompanied by the construction of numerous churches and monasteries. This phenomenon takes part in the general Counter Reformation revival of religious architecture. The work includes a catalogue (vol. II) displaying architectural and historical descriptions of each of the 124 convents, illustrated in volume III. The first part of the work (vol. I) is centred on the study of the ideal programme established by the founders through a standard plan. Its elaboration and divulgation is discussed, as well as the problems raised by the building process : selection of the site, realization of the work, patronage and financing of the project. Finally, the buildings are analysed according to their loyalty to the standard model. The aim of this work is to bring out elements for a History of feminine monastic architecture, a topic insofar rather neglected by Historiography.

Jury

  • M. Dompnier (Clermont II)
  • M. Mignot (Paris IV)
  • M. Pauwels
  • M. Pérouse de Monclos (CNRS)
  • M. Tollon (Toulouse II)

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
29/11/2004