La réception d'Auguste Rodin en Italie de la fin du XIXᵉ au début du XXᵉ siècle

La réception d'Auguste Rodin en Italie de la fin du XIXᵉ au début du XXᵉ siècle

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • Co-Tutelle : Barbara CInelli (Università degli studi di Roma Tre)
  • Cette recherche tend à analyser les effets de l'œuvre d'Auguste Rodin sur le milieu artistique et culturel italien entre les deux siècles. Il s'agira d'analyser les canaux à travers lesquels a pu s'effectuer l'assimilation d'un artiste étranger dans la tradition artistique italienne, les articulations entre pratiques et discours des amateurs ou des connaisseurs artistiques, ainsi que les rapports entre l’histoire de l'art, la société et la politique. La première partie rendra compte de la participation de Rodin aux principales expositions italiennes. Cet excursus permettra de suivre la connaissance de l'œuvre de l'artiste en Italie ainsi que l'évolution du jugement critique à son égard. Dans cette partie nous nous intéresserons aussi aux vicissitudes des collectionneurs italiens, publics et privés, de Rodin. La seconde partie, se proposera d’étudier l'interprétation de l'œuvre de Rodin par trois critiques italiens - Giovanni Cena, Vittorio Pica, Ugo Ojetti - qui, dans différents milieux et sous différents points de vue, ont apporté une contribution incontournable à la divulgation de son œuvre dans le pays. Nous aborderons aussi le rôle fondamental joué par l’artiste lui-même dans la mise à point d'une « stratégie de communication » de son propre travail. L'étude des relations entre Rodin et les media italiens sera à l’origine de la construction du « mythe Rodin ». La troisième et dernière partie se veut comme une sorte d'observatoire sur le destin du rodinisme italien après la mort du sculpteur et jusqu'au début des années trente.

The Critical Reception of Rodin in Italy from the end of the 19th C to the Start of the 20th C

  • This research aims to analyse the effect that Rodin's oeuvre had on the Italian artistic and cultural milieu between the two aforesaid centuries. We shall examine the channels through which a foreign artist was assimilated into the Italian artistic tradition, the relationships between the dealings and opinions of art lovers or connoisseurs, as well as investigating interrelations among the history of art, politics and society. The first part will cover Rodin's participation in the principal art exhibitions in Italy. This excursus will allow us to follow the development of knowledge of the artist's oeuvre in Italy as well as the evolution of its assessment on the part of critics. This section will also cover the vicissitudes of Rodin's collectors, both private and public. The second part will concentrate on the interpretation of Rodin's work by three leading Italian critics of the day: Giovanni Cena, Vittorio Pica and Ugo Ojetti. All three, though moving in different spheres and each with his own stance, were vital to the dissemination of the French sculptor's work in Italy. We shall also tackle the fundamental rôle played by the artist himself in perfecting a “communication strategy” with regard to his own work. The study of relations between Rodin and the Italian media will lie behind this. We shall therefore examine the different means which were implemented in the creation of the “Rodin myth”. The third and last part is to be considered a kind of observatory of the course and outcome of the passion for Rodin in Italy after the sculptor's death and up to the start of the 1930s.

Jury

  • Mme Barbara Cinelli (univ. degli studi di Roma Tre)
  • M. Thierry Dufrêne, prés. (Paris 10)
  • M. Flavio Fergonzi (univ. Udine)
  • M. Bruno Foucart (Paris IV)
  • Mme Mimita Lambert (univ. Turin)
  • Mme Antoinette Le Normand-Romain

 

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
06/12/2008