La famille Bellangé, ébénistes à Paris de la Révolution au Second Empire

La famille Bellangé, ébénistes à Paris de la Révolution au Second Empire

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • La famille Bellangé, à travers les figures de Pierre-Antoine (1757-1827), son frère Louis-François (1759-1827) et leurs fils respectifs Louis-Alexandre (1796-1861) et Alexandre (1799-1863), occupe, dans l’histoire des arts décoratifs français, une place particulière. Fournisseurs des Garde-Meubles des régimes successifs, Pierre-Antoine puis Louis-Alexandre appartiennent au groupe restreint des artisans appelés à meubler les espaces officiels et les résidences monarchiques. Travaillant également pour une clientèle privée, ils s’inscrivent dans l’histoire stylistique du XIXe siècle et témoignent de la persistance tardive du style dit « Empire » et des débuts de l’historicisme dans le décor mobilier. Louis-François et Alexandre, branche cadette de la famille, se font, eux, une spécialité de l’ébénisterie de curiosité, production d’esprit précieux et composite, inscrite dans un réseau commercial européen développé grâce à la chute de l’Empire et au retour de la paix avec l’Angleterre. Par la diversité des problématiques suscitées par leurs productions pour l’histoire du goût, des mentalités, du marché des arts décoratifs et des collections, ils offrent une riche synthèse de l’envergure esthétique et sociologique de l’ébénisterie parisienne sous l’Empire, la Restauration et la Monarchie de Juillet.

Jury

  • M. Éric Darragon (Paris I)
  • M. Emmanuel de Waresquiel (EPHE)
  • Mme Anne Dion-Tenenbaum (musée du Louvre)
  • M. Bruno Foucart (Paris Sorbonne - Paris IV)
  • M. Barthélémy Jobert, prés. (Paris Sorbonne - Paris IV)
  • M. Ulrich Leben (Waddesdon Manor)

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
14/09/2009