Jean Degottex. Un parcours singulier

Jean Degottex. Un parcours singulier

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

Résumé :

Jean Degottex, né en 1918 et décédé en 1988, est un peintre qui a exercé des années 1938 jusqu'à sa mort, soit pendant cinquante ans. Se tournant assez tôt dans sa pratique vers une peinture gestuelle, il est vite remarqué pour cela par André Breton qui y voit la mise en pratique de l'automatisme qu'il recherchait dans l'écriture. Il n'a cependant jamais adhéré au surréalisme tout en étant sensible à certains de ses aspects. La poésie en particulier est une de ses sources d'inspiration majeure. Curieux de l'Orient et de ses calligraphies, il montre un intérêt plus particulier pour l'Asie. Après une rupture importante au milieu des années 60, il reprend son travail en se focalisant tour à tour sur le cercle, la déchirure ou encore la ligne afin de mettre en évidence les caractéristiques plastiques de la matière : la toile, le papier, le bois sont ainsi ouverts, écorchés, disséqués et montrés tels quels, afin de ne rien cacher des processus à l’œuvre dans le travail du peintre. Sensible aux climats sociaux de son temps, la peinture est pour lui une façon de militer. A partir de la biographie du peintre, basée sur ses propres archives, ce travail met en évidence ses contacts, ses réseaux et sa place en France et dans le Monde. L'analyse s'arrête sur ses outils et ses méthodes de travail et montre également l'importance du temps et de la chronologie car elle éclaire la logique interne à l’œuvre, permettant de passer d’une pièce ou d'une série (appelée Suite chez Degottex) à la suivante

Jury de soutenance

  • M. Serge Lemoine (Paris-Sorbonne)
  • M. Robichon (Lille 3)
  • M. Wat (Paris 1)

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Année de début

Année de début: 
2006

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
30/11/2013