Eugène Grasset (1845-1917), enseignant et théoricien : édition critique des notes de cours et du traité inédit Compositions végétales

Eugène Grasset (1845-1917), enseignant et théoricien : édition critique des notes de cours et du traité inédit Compositions végétales

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • Notre thèse consiste d'une part en une étude sur Eugène Grasset (Lausanne, 1845-Sceaux 1917) comme enseignant et théoricien, d'autre part en une édition de ses notes de cours et du traité inédit intitulé « Composition végétale ». Notre recherche a permis de mesurer, à la source même, l'importance des théories de Grasset dans l'évolution de l'éducation artistique et d'éclairer un art ainsi qu'une pensée féconds. Cet artiste décorateur enseigna la composition décorative à l'Ecole Guérin, à la rue Madame et à l'Académie de la Grande Chaumière et inaugura un cours sur l'histoire et le dessin de la lettre à l'Ecole Estienne. Son enseignement donna naissance à trois principaux ouvrages didactiques. En recherchant les origines des théories de Grasset et en évaluant leur réception, nous avons mis en évidence l'enracinement de la pensée de cet homme dans le XIXe siècle ainsi que sa projection dans le XXe siècle vers une conception de la forme pure perçue comme oeuvre d'art. Nous avons montré que Grasset, de par sa production artistique et didactique, s'inscrit dans le débat entre art et industrie qui anima le XIXe siècle et dans le mouvement Art nouveau auquel on le rattache communément. En examinant ses notes de cours, ses ouvrages théoriques et sa production artistique, nous avons démontré que l'enseignant, l'artiste et le théoricien ne faisaient qu'un. Cependant, le théoricien ouvrit la porte à des conceptions artistiques fort éloignées de la création de l'artiste. Cependant, si Grasset ne considéra pas les figures de son traité de 1905 comme des œuvres en soi, il pressentit la richesse de la voie qu'il exploita et les découvertes qui restaient à faire.

Eugène Grasset (1845-1917), teacher and theorician: a critical edition of his lecture notes of "Composition végétale"

  • Our research is about Eugène Grasset (Lausanne, 1845 - Paris 1917), a teacher and a theorician working in the pronciples of the Arts and Crafts movement. He became one of the pioneers of Art Nouveau in France where he was established from 1871, although he maintained close contacts with Switzerland and, more particulary, with Lausanne. Eugène Grasset did not confine himself to one only artistic medium (producing paintings, sculpture, furniture, ironwork, leaded glass windows, jewellery, illustrations, textiles, etc.). He had success as an artist, a designer and a teacher. It is this last aspect which was the focus of our thesis. Grasset taught in Parisian schools (Ecole Guérin, Académie de la Grande Chaumière, rue Madame, Ecole Estienne). His teaching was then to lead him to publish two important works: "La Plante et ses applications ornementales" (1896) and "Méthode de composition ornementale" (1905). In the lecture otes we have discovered a third work which is unpublished: "Composition végétale" (1911-1912). The close study of Grasset's manuscrits was fundamental to understand his teching itself, but also to see the relation between artistic and didactic work.

Jury

  • M. Fossier (Lyon II)
  • M. Gaehtgens (Berlin)
  • M. Griener (Neuchatel)
  • M. Jobert (Paris IV)
  • M. Rinuy (Paris X)
  • M. Thiébaut

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
13/11/2004