Etude de paysage urbain : l’impact du fait monumental religieux sur la rive droite de Paris au Moyen-âge.

Etude de paysage urbain : l’impact du fait monumental religieux sur la rive droite de Paris au Moyen-âge.

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

L’histoire des monuments religieux de la rive droite de Paris au Moyen Âge est étroitement liée à celle du développement de la ville. L’étude considère, sur dix siècles, l’ensemble des manifestations monumentales, de la simple chapelle à l’enclos monastique, comme des éléments structurants de la « Ville ». Lorsque le Paris médiéval atteint son apogée dans le courant du XIVe siècle, l’évolution de la construction religieuse dépend d’un espace urbain complexe dans lequel se confrontent les pouvoirs royal, ecclésiastique et laïc. La création et le développement du fait monumental religieux sont soumis à des influences architecturales diverses et à des situations multiples dans un contexte bâti de plus en plus dense. La compilation de ces données architecturales répond à de nouvelles problématiques d’étude du paysage urbain, notamment l’iconologie des monuments, en mettant en place une méthodologie au confluent d’analyses architecturale, topographique, cartographique et iconologique.

 

  • Jury de soutenance

Mme Balcon-Berry ( PARIS 4 )
Mme Boissavit-Camus ( PARIS 10 )
M. Leproux ( EPHE )
M. Sandron ( PARIS 4 )
M. Terrier ( Genève )

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Année de début

Année de début: 
2005

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
18/12/2014

Fichier attaché

Fichier attachéTaille
PDF icon Position de thèse de Véronique Soulay62.7 Ko