Être architecte au XVIIᵉ siècle Libéral Bruand, architecte et ingénieur du roi

Être architecte au XVIIᵉ siècle Libéral Bruand, architecte et ingénieur du roi

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • Libéral Bruand (1631-1697) fut à la fois architecte, ingénieur du roi et l'un des premiers membres de l'Académie royale d'architecture. Son grand œuvre est l'Hôtel royal des Invalides qu'il bâtit de 1671 à 1676. Par ailleurs, il a bâti des maisons et des hôtels destinés à des commanditaires aisés (aristocrates ou financiers). Il a contribué à créer la typologie de la « maison de maître » en y introduisant les innovations techniques et distributives des hôtels des années 1630-1650. Son art privilégie le respect du programme, la clarté de l'ordonnance et la sobriété de l'ornement. Cette étude est la première monographie d'un architecte emblématique de la seconde moitié du XVIIe siècle ayant cumulé toutes les fonctions du monde du bâtiment de son époque. Elle est fondée sur de nombreuses sources et archives inédites provenant notamment du Minutier central des notaires. Outre l'étude systématique des quatorze ouvrages déjà connus de l'architecte, ces recherches ont permis de lui attribuer vingt-trois œuvres supplémentaires et d'en réfuter quatre.

Being an architect in the seventeenth century : Libéral Bruand, architect and royal engineer

  • Libéral Bruand (1631-1697) was concurrently an architect, a Royal Engineer, and one of the first members of the Royal Academy of Architecture. His great work was the Hôtel royal des Invalides that he built from 1671 to 1676. In addition, he built houses and hôtels intended for a wealthy clientele (aristocrats and financiers). He participated in creating the typology of the “maison de maître” by introducing technical and distributive innovations in hôtels in the years from 1630 to 1650. His art is characterized by a close respect of the program, clarity in planning, and sober ornamentation. This study is the first monograph dedicated to an architect who is representative of the second half of the seventeenth century and who had all the professional qualifications of the builder's milieu of his days. It is founded on abundant source material and unpublished archives, in particular the notarial records of the Minutier central des notaires (Archives nationales, Paris). Beyond the systematic study of the fourteen works that were previously credited to the architect, this research has made it possible to credit him with an additional twenty-three works and to deattribute four.

Jury

  • M. Harouel (Paris II)
  • M. Mignot (Paris IV)
  • M. Pérouse de Montclos (CNRS)
  • M. Roche (Caen)
  • M. Schnapper (Paris IV)

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
14/02/2004