De Maillé à Luynes. Genèse et identités d'une ville de Touraine à l'âge moderne

De Maillé à Luynes. Genèse et identités d'une ville de Touraine à l'âge moderne

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

Luynes est une petite ville de Touraine située sur la rive nord de la Loire à 15 km à l’ouest de Tours. Au cours des deux derniers millénaires elle fut le siège d’un important site gallo-romain, nommé Malliacum, puis d’une seigneurie sous le nom de Maillé, devenue baronnie, érigée en comté en 1572, puis enfin créée en duché-pairie sous le nom de Luynes en 1619. Elle conserve de nombreux vestiges de toutes ces périodes. Rares sont les auteurs qui se sont penchés sur cette histoire et sur ces patrimoines, le plus souvent sans références. Notre thèse se propose d’effectuer une analyse critique historiographique, de rechercher et vérifier les sources, d’établir une chronologie argumentée du Moyen Age à l’Epoque moderne, et de définir les identités architecturales et paysagères de la ville. Après avoir présenté l’héritage médiéval et renaissance de ce territoire, le cœur de notre travail suit ensuite une approche progressive et chronologique centrée sur l’âge moderne : premièrement sur les ducs de Luynes, deuxièmement sur la création, les composantes et l’évolution administrative et socio-économique du duché-pairie, troisièmement sur l’étude de la ville, sur ses paysages, son organisation urbanistique, son bâti et ses jardins. L’attention est plus particulièrement portée sur le XVIIe siècle : sur la personnalité du second duc de Luynes, sur ses acquisitions et réformes et sur ses travaux et fondations monumentales. Au cours de ce siècle la ville connait bien des transformations dues aux contextes, au développement de l’artisanat de la soie, à l’organisation du territoire dont la ville est la capitale, ainsi qu’à la volonté et aux conceptions bien marquées de son puissant seigneur, longtemps proche des jansénistes. Il construira ou transformera plusieurs édifices à l’architecture sobre et dépouillée mais à l’organisation parfois subtile et originale. Dans le même temps les marchands-fabricants locaux bâtiront des demeures utilisant un appareil peu répandu en damier de brique et pierre. Un état de lieux au cours du XVIIIe siècle termine cette présentation.

 

Luynes is a smalltownin Touraine located on the north bank of the Loire, 15 km west of Tours. For the last two millennia it’s been the seat of an important Gallo-Roman site, named Malliacum, then it was a seigniory under the name of Maillé, that became a barony, erected in county in 1572, then finally it’s been created in ducal peerage as Luynes in 1619. Luynes conserves many vestiges of all these periods. Very few authors have studied this history and heritage, most of them did it without references. Our thesis proposes to undertake a critical historiographical analysis, to research and verify the sources, to establish a reasoned chronology from the Middle Ages to modern times, and to define the architectural and landscape identities of the town. After presenting the medieval and renaissance heritage of this territory, the heart of our work follows a gradual and chronological approach centred on the modern age. First we focus on the dukes of Luynes, second on the creation, the components and the administrative and socio-economic evolution of the duchy-pair, third on the study of the town : its landscapes, its urban organization, its buildings and its gardens. Particular attention is paid to the 17th century : the personality of the second Duke of Luynes, his acquisitions and reforms and his monumental works and foundations. During this period, the town experiences many transformations due to the contexts, to the development of silk craftsmanship, to the organization of the territory in which the town is the capital, and to the will and the well-marked views of his powerful lord, long-time close to the jansenists. He will build or transform several buildings with sober and bare architecture but sometimes with a subtle and original organization. At the same time, local trader- manufacturers will build mansions using a rare brick and stone checkerboard. An overview throughout the eighteenth century ends this presentation.

 

Jury :

  • Mme Emilie d'Orgeix – Directeur d'études, École Pratique des Hautes Études
  • M. Nicolas Faucherre – Professeur des universités, Université Aix-Marseille
  • M. Michel Figeac – Professeur des universités, Université Bordeaux Montaigne
  • M. Alexandre Gady – Professeur des universités, Sorbonne Université

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Année de début

Année de début: 
2014

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
18/01/2020