Charles-Philippe Larivière, peintre : sa vie, son œuvre (1798-1876)

Charles-Philippe Larivière, peintre : sa vie, son œuvre (1798-1876)

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

  • Charles Philippe Larivière, élève de Girodet-Trioson, fut le Grand prix de Rome de 1824. Séjournant à Rome entre 1824 et 1830, il se nourrit de la grande tradition picturale auprès des maîtres. Pendant sa formation, il avait côtoyé la jeune école romantique et apprécié leur audace artistique. Charles Larivière garda une position médiane, entre l'école classique et l'école romantique. Cet art mesuré lui valut des commandes tout au long de sa carrière officielle, autant sous la Monarchie de Juillet que sous l'Empire. Il peignit notamment au Musée historique de Versailles dans la Galerie des batailles, décora une chapelle à Saint-Eustache, fit des cartons de vitraux pour la chapelle Saint-Louis de Dreux. De plus, il resta sous l'influence des grands peintres, notamment ses maîtres, Girodet et Gros, mais aussi de ceux qu'il fréquenta. Le legs du fonds d'atelier de Larivière au musée de Picardie par ses héritiers, les Maignan, permit la redécouverte de son corpus d'œuvre, ainsi que celles de Charles Lepeintre, peintre officiel de Joseph d'Orléans, d'Eugène Larivière, frère de Charles Philippe et d'Albert Maignan.

Charles Philippe Larivière, painter: his life, his works (Paris, 1798-1976)

  • Charles Philippe Larivière was a pupil of Girodet-Trioson and the winner of the Grand prix de Rome. In Roma between 1824 and 1830, he improves his art by copying the old masters. When he was young, he knows the romantic school and likes their freedom of maniers. Charles Larivière keeps a median line between the classic school and the romantic school. That why, he receives a lot of works, under the Monarchy of July and the Second Empire. He painted at the Musée historique de Versailles in the Galerie des batailles and in the Saint-Eustache Church's in Paris. He made some works for the Saint-Louis Church at Dreux. He was greatly influenced by his teachers, like Girodet-Trison and his friends, like Horace Vernet and Schnetz. His works base was left at the Musée de Picardie by his children, Mr and Mrs Maignan. By studying this, we could find the works of Charles Larivière, and Charles Lepeintre, painter of Joseph d'Orléans, and Eugène Larivière and Albert Maignan.

Jury

  • Barthélémy Jobert, prés. (Paris 4)
  • Éric Darragon (Paris 1)
  • Bruno Foucart (Paris 4)
  • Christine Peltre (Strasbourg 2)
  • Mathieu Pinette
  • François Robichon (Lille 3).

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
18/11/2005