Charles Hessèle (1856-1931), un promoteur de l’eau-forte en couleurs

Charles Hessèle (1856-1931), un promoteur de l’eau-forte en couleurs

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Résumé et jury

Charles Hessèle, né à Dresde, le 28 juin 1856, de nationalité suisse, ouvrit une galerie à Paris en 1897, 13, rue Laffitte. Peintres et graveurs se passionnaient alors pour l’estampe et certains, Félix Bracquemond (1833-1914), Camille Pissarro (1830-1903), Mary Cassatt (1845-1926), Henri Guérard (1846-1897), Jean François Raffaëlli (1850-1924) ou Eugène Delâtre (1864-1938), cherchaient à faire renaître l’eau-forte en couleurs. À côté d’Edmond Sagot (1857-1917), Gustave Pellet (1859-1919) ou Ambroise Vollard (1866-1939), Charles Hessèle sut s’implanter avec succès. Il édita les eaux-fortes en couleurs de Francis Jourdain (1876-1958), Charles Houdard (1855-1931), Bernard Boutet de Monvel (1881-1949) ou Jacques Villon (1875-1963) et organisa des expositions, en France et à l’étranger. Son bilinguisme facilita ses relations avec les directeurs de musées allemands et lui permit d’exposer à Paris des graveurs allemands, dont Max Klinger (1857-1920) ou Käthe Kollwitz (1867-1945). La création par Raffaëlli de la Société de la gravure originale en couleurs, en 1904, le contraignit à revenir au noir et blanc : il exposa les gravures d’Alphonse Legros en 1904, édita des livres d’art, vendit les œuvres de maîtres anciens et organisa des expositions thématiques qui connurent un certain succès mondain. La guerre le força à fermer sa galerie. Soupçonné d’espionnage, menacé d’expulsion, ruiné à cause d’un litige avec un marchand munichois, il termina sa vie dans la misère à Villeneuve-lès-Avignon, le 20 janvier 1931. Son activité de directeur de galerie ne dura donc que dix-sept ans, de 1897 à 1914. Mais son nom reste associé à l’âge d’or de l’eau-forte en couleurs.

Le jury est composé de :

  • Composition du jury :

Madame Marianne Grivel, professeure Sorbonne-université (direction de thèse)

Madame Céline CHICHA-CASTEX, Conservatrice en chef au département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France, chef du Service de l’estampe moderne et contemporaine

Madame Chang-Ming PENG, Professeure d’histoire de l’art contemporain et de muséologie, Université de Lille

Monsieur Jean-Yves ANDRIEUX, Professeur émérite d’histoire de l’art contemporain, Sorbonne Université

Monsieur François ROBICHON, Professeur d’histoire de l’art contemporain, Université de Lille

Directeur de thèse

Infos complémentaires

Année de début

Année de début: 
2015

Statut de la thèse

Statut de la thèse: 
Soutenue

Date de soutenance

Date de soutenance: 
02/04/2022