Présentation et axes de recherche du thème 4. Acteurs, institutions, réseaux

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Albert Besnard, La Lecture dans l'atelier, eau-forte sur zinc, 14,8 x 17,8 cm, 1887, collection particulière

Le thème intitulé « Acteurs, institutions, réseaux » approfondit des questions reliées à « l’artiste », compris comme le pivot d’études sociales et culturelles de l’art. Il s’agit de s’interroger sur l’action individuelle au sein de réseaux artistiques et d’évaluer le sens de l’intention créatrice dans une société dont la structure et les frontières auront été réévaluées. Ces études s’attachent à étudier les attentes du « prince » ou d’une « clientèle » ; elles tentent de les cerner en même temps que les réactions individuelles et collectives devant l’image, qui permettent de nuancer les visions monolithiques des rapports entre l’artiste et son commanditaire ou bien entre l’artiste et la société.

Les chercheurs réunis dans ce thème ont choisi d’orienter leurs investigations selon trois axes principaux, qui permettent d’apprécier l’impact culturel et social sur l’évolution des formes. Un premier axe « Réseaux artistiques et mutations sociales » emprunte aux méthodes de l’anthropologie sociale. Il est consacré aux instances qui forment le tissu relationnel particulier aux créateurs. Il s’agit d’interroger la notion de « réseau » et de comprendre si cette notion est opératoire pour expliquer les conditions matérielles de la création. Cette perspective large est resserrée dans le cadre d’un 2e axe : « Institutions : cadres politiques et publics de l’activité artistique ». Cet axe se préoccupe plus particulièrement des institutions culturelles qui régissent les pratiques artistiques et qui sont à l’origine de la promotion sociale du créateur. Enfin, un 3e axe, « Représentations sociales et culture des acteurs » est centré sur les représentations mentales des différents acteurs, sur leur comportement dans la sphère sociale et sur les dispositifs symboliques qui peuvent en résulter dans l’art.

Toutes ces enquêtes sont transversales et mêlent des recherches qui vont du Moyen Âge jusqu’à la période contemporaine. Une partie des projets porte sur des artistes ou des cercles artistiques qui concernent la France mais il n’en reste pas moins que l’équipe a pour ambition de mener des enquêtes comparatives et globales qui soient à même de comprendre la situation française par rapport aux centres artistiques des autres pays, européens ou extra-européens.

 

Les membres

Conservateur en chef honoraire du patrimoine
Directrice adjointe
Chargé de recherche honoraire
Professeur émérite
Membre honoraire
Professeur / Professeure
Gestionnaire
Directeur de recherche
Ingénieur de recherche honoraire
Membre honoraire
Ancien membre
Maître de conférences