La recherche sur le Vitrail

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Ange portant les armoiries royales, vers 1555, Vincennes, Sainte-Chapelle. Cliché de Michel Hérold

La recherche sur le vitrail et le Corpus vitrearum tiennent une place historique au Centre André Chastel, héritier des laboratoires qui les ont abrités depuis des décennies. Les missions se poursuivent et ont conduit à l’achèvement du Recensement des vitraux anciens de la France. Désormais, suivant les vœux de Louis Grodecki, les chercheurs spécialistes du vitrail peuvent « prétendre connaître l’étendue de ce merveilleux domaine de l’art français », qu’ils ont entièrement exploré. Les multiples thématiques de recherche suscitées au fur et à mesure de l’avancée des travaux contribuent inlassablement à une plus juste évaluation du domaine, l’une des plus belles expressions de la peinture monumentale des pays septentrionaux selon André Chastel, et à l’intégrer aussi étroitement que possible à l’histoire de l’art, objectifs récemment élargis aux XIXe et XXe siècles.
Les missions des chercheurs spécialistes du vitrail relèvent aussi de l’expertise en faveur de la protection et de la conservation d’un patrimoine immense. Ils donnent des avis qui contribuent au contrôle scientifique et technique de l’État sur les chantiers de restauration, et suivent le marché de l’art.
Dans un esprit de pluridisciplinarité active, de nombreuses opérations sont menées conjointement avec le pôle vitrail du Laboratoire de recherche des monuments historiques (LRMH). Les chercheurs spécialistes du vitrail ont été ainsi tout naturellement conduits à trouver place dans le groupe de travail « Verre » en faveur de l’étude et de la restauration des vitraux de Notre-Dame de Paris.

Paris, cathédrale Notre-Dame, baie 2 : Alfred Gérente, vitrail marial, 1855. Cliché ministère de la Culture, Inventaire général, Philippe Fortin

Paris, cathédrale Notre-Dame, baie 2 : Alfred Gérente, vitrail marial, 1855.
Cliché ministère de la Culture, Inventaire général, Philippe Fortin


Cependant, l’entreprise du Corpus vitrearum est fondamentalement internationale. Les échanges continus avec les comités des quatorze pays membres sont fructueux, enrichis par des colloques et forums techniques réguliers. Des directives communes guident le travail de publication. Depuis 1959, vingt-sept volumes répartis dans les séries Monographies, Recensement et Études ont été publiés par le Comité français. Ils s’inscrivent parmi les cent quarante-trois ouvrages de la collection internationale. Les projets de publications pour la France sont nombreux, touchant les vitraux des églises de Paris, des cathédrales de Bourges et de Reims, ou de la Sainte-Chapelle de Vincennes.

Responsables :
Michel Hérold, Karine Boulanger et Élisabeth Pillet

Actualités

27 Octobre 2022 - 28 Octobre 2022 Colloque
20 Mars 2022 Appel à communication
28 Janvier 2022 Bourse, soutien
26 Janvier 2022 Rencontres du Centre André Chastel

Les membres

Maître de conférences honoraire
Chargé de recherche
Directrice adjointe
Membre honoraire
Maître de conférences
Professeur / Professeure
Professeur / Professeure
Maître de conférences
Directrice adjointe
Ingénieur d'études honoraire
Ingénieur d’études
Maître de conférences