Actualités des doctorantes et doctorants

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

APPEL À COMMUNICATION : « Ex marmore antiquo sculpsit »

Œuvres sur papier multiples, reproductibles, facilement transportables et relativement peu onéreuses, les gravures constituent dès la Renaissance un vecteur privilégié de diffusion des savoirs antiquaires. De manière très précoce, dès le dernier quart du XVe siècle en Italie, les graveurs s’emparent des modèles sculptés antiques, et tout particulièrement des reliefs (Le Triomphe de Bacchus et Ariane, burin florentin, British Museum, v. 1480-1490). Les interprétations de sarcophages, de décors monumentaux ou de stèles continuent à être particulièrement prisées durant toute l’époque moderne et font l’objet de publications ponctuelles ou plus systématiques, sous la forme de gravures isolées, de recueils ou d’ouvrages scientifiques illustrés.
L’objet de cette journée d’étude sera d’étudier comment l’estampe a permis de faire circuler dans toute l’Europe des images de reliefs uniques ou typiques.

  • Les propositions de communication (environ 300 mots) sont à adresser d’ici le vendredi 3 avril 2020 à Sarah Berraho et Nastasia Gallian et seront soumises au comité scientifique.

 

APPEL À COMMUNICATION : « Fabriquer les identités collectives. Un chantier de l'art à l'époque contempraine (XIXe-XXe siècle) » 

Dans le jalon d’une actualité scientifique florissante sur le sujet,cette journée d’études a pour but d’ouvrir de nouvelles perspectives dans le cadre temporel de l’époque contemporaine. Il est question d’étudier la portée de la culture artistique sur les imaginaires et les définitions des identités collectives, d’interroger le rôle de l'art dans les processus de construction, systémiques ou particuliers, des identités collectives. Quand l’art devient-il symbole ? Quand et comment s’en saisissent les acteur.trice.s ? Quelle place prend-il dans le processus de définition d’une identité collective ? Sa présence est-elle pérenne ou bien constamment menacée, subvertie ? Il est également important d’ouvrir le champ de recherche à des identités peu questionnées, qui échappent majoritairement à l’intelligibilité, dont on connaît encore mal les processus de construction et que l’on ne relie que rarement à une production artistique et culturelle. Ces identités se construisent par opposition à une identité plus normée. En effet, c’est souvent dans la menace de ses conditions d’existence qu’une communauté cherche à asseoir une identité collective, réagissant ainsi à une communauté déjà légitimée et dont le modèle de représentation est largement diffusé. Les Saint Sébastien de Pierre et Gilles s’accaparent et subvertissent un motif chrétien, bouleversent les normes iconographiques et participent à la création d’un nouveau modèle pour une communauté marginalisée. Ironiquement, Saint Sébastien est rebaptisé en icône gay.

  • Les bio-bibliographies et les propositions de communication (entre 2000 et 3000 signes) sont à envoyer à association1920@gmail.com avant le 24 février 2020

 

APPEL À CONTRIBUTIONS : « Grèce(s) » (Histoire de l’art, n° 86)

À l'occasion du bicentenaire de la révolte des Grecs qui aboutit finalement à l'indépendance du pays, la revue Histoire de l'art consacre son prochain numéro à la pluralité des constructions de la Gréce dans l'art. Sont attendus des essais sur la Grèce antique, sur la Grèce à l'antique réinventée à l'époque moderne ainsi qu'au sujet de la vitalité artistique de la Grèce moderne et contemporaine.

  • Les synopsis d’une page comprenant l’indication de l’article choisi ainsi que l’angle de vue qui sera retenu pour son commentaire, et une courte biographie de l’auteur, sont à adresser à revueredachistoiredelart@gmail.com pour le 15 février 2020 au plus tard. Le Comité de rédaction étudiera les propositions envoyées. Les projets retenus feront l’objet d’articles à remettre pour le 15 mai 2020.

 

APPEL À COMMUNICATION : « Aux environs de Paris : les maisons de plaisance du Grand Paris, de Louis XIV à l’Empire » (GHAMU, Société d’études du XVIIe siècle, avril 2020)

La création administrative du Grand Paris a généré un nouvel intérêt pour la banlieue parisienne. Simultanément aux réflexions menées sur le Grand Paris, apparaissent également de rares publications scientifiques portant sur le phénomène de la villégiature francilienne de l’Ancien Régime au début du XXe siècle. Jusqu’à présent, ce phénomène a surtout été abordé du point de vue de l’histoire socio-culturelle ou encore de l’histoire de l’urbanisme, d’après une chronologie débutant le plus souvent à partir du XIXe siècle, période des lotissements et de l’industrialisation de nombreuses localités. Une réflexion générale réunissant l’étude architecturale des maisons de plaisance de la période moderne aux questions de la décoration intérieure, des jardins, ainsi que de l’art de vivre – à l’instar des recherches menées sur la villégiature en Bordelais – apporterait un jour nouveau aux connaissances déjà établies grâce aux monographies d’édifices existantes.

  • Les propositions de communications devront comporter un titre provisoire ainsi qu'un résumé de 2 000 signes environ. Elles sont à envoyer avant le 13 janvier 2020 aux adresses suivantes : anaisbornet.ha@gmail.com et fg.archi@yahoo.it

 

APPEL À COMMUNICATION : Le thème du plaisir au Festival de l'histoire de l'art (5-7 juin 2020)

À l’occasion de son 10e anniversaire en juin 2020, le Festival se place sous le signe du plaisir : plaisir de créer, plaisir de voir, de toucher ou d’écouter, plaisir de collectionner, plaisirs corporels et spirituels, plaisirs interdits… Un grand thème qui a fasciné les sociétés à toute époque, et qui permettra de fêter cet anniversaire en beauté. Les communications sélectionnées suivront les fils thématiques suivants : « Le plaisir de l'oeuvre, le plaisir esthétique », « Le plaisir de créer », « Le plaisir de collectionner », « Plaisir des sens, plaisirs spirituels », « Art et plaisir érotique », « Les plaisirs du jeu et de la sociabilité », « Les lieux de plaisir », « Le plaisir d'écrire sur l'art ».

 

FINANCEMENT : Allocations de formation et de recherche en archéologie et patrimoine

Chaque année, le ministère de la Culture (direction générale des Patrimoines) attribue des allocations de formation et de recherche, destinées à soutenir financièrement des travaux de recherche susceptibles d’intéresser les domaines suivants : archéologie, patrimoine bâti, patrimoine mobilier, Inventaire général du patrimoine culturel et Monuments historiques, et d’aider les jeunes chercheurs dans leur action ou dans la connaissance de leur territoire. Ces allocations correspondent à un financement pour un travail de recherche, ouvert aux étudiants en Master 1, Master 2 et Doctorat. Leur montant mensuel est de 915 euros par mois et elles peuvent être attribuées pour une durée allant de 1 à 9 mois.

Les travaux sont suivis par les services ayant présenté les demandes et, à l’issue de leur investigation, les étudiants produisent un rapport.

Accès au formulaire de candidature : https://www.culture.gouv.fr/Aides-demarches/Appels-a-projets/Allocations-de-formation-et-de-recherche-au-titre-de-l-annee-2020

Les candidatures sont à adresser, complétées et signées, en version électronique exclusivement, avant le vendredi 17 janvier 2020 à Mme Carole Giovannetti (DPRPS) : carole.giovannetti@culture.gouv.fr

 

FINANCEMENT : Bourses de mobilité 2019-2020

Dans le cadre de la Chaire Miguel Alemán en Sorbonne, issue de la signature d’une convention avec l’Université nationale autonome du Mexique, la Faculté des Lettres lance un programme annuel de bourses de mobilité destinées à ses doctorants, enseignants-chercheurs et chercheurs, dans le but de renforcer l’internationalisation de la recherche sur le monde préhispanique et l’Amérique coloniale.

Deux volets de bourse sont prévus :

Un premier volet dédié à la mobilité de doctorants et post-doctorants régulièrement inscrits au sein de la Faculté (séjour de recherche entre un et trois mois)

Un second volet pour celle des enseignants-chercheurs et chercheurs actuellement en poste à la Faculté (séjour de recherche d'un mois).

La date-limite de candidature à une bourse sur l’année 2019-2020 est le 15 novembre 2019. Merci d'adresser votre CV, un projet détaillant les aspects innovants de la recherche et le programme de travail durant le séjour de recherche (entre 5 et 10 pages) et une attestation du niveau de langue à la direction des relations internationales de la Faculté des Lettres.

Contact : Nadia Daoudi

Mail : nadia.daoudi@sorbonne-universite.fr

 

OFFRE D'EMPLOI : recherche d'un enseignant en histoire de l'art par l'antenne universitaire américaine, Academic Programs Abroad (APA).

L'APA recrute un enseignant en Histoire de l’art afin d'assurer une charge de cours portant sur les thèmes suivants :
Histoire de la peinture et sculpture en France au XIXe siècle enseigné au 1er semestre ;
Histoire de la peinture et sculpture en France au XXe siècle enseigné au 2nd semestre.

Il s'agit d'un cours de 3 heures par semaine sur 12 semaines, réparti en 2 séances d’1h.30, dont une dans un musée (S1 :  du 16 septembre au 13 décembre 2019 / S2 : du 20 janvier au 30 avril 2020). Le cours, enseigné en français, s’adresse à des étudiants américains de 3e année de Bachelor (équivalent Licence) qui peuvent ne pas être spécialistes en Histoire de l’art. Ce cours est une combinaison de cours magistraux et de travaux dirigés et est basé sur des interactions avec les étudiants.

Rémunération: 55€ brut/heure.

Merci d'adresser votre CV et votre lettre de motivation à l'attention de : Sophie CORBEAU, Directrice  adjointe, ACADEMIC PROGRAMS ABROAD.
Contact mail : paris@apaparis.com

 

FINANCEMENT : Soutien aux recherches des doctorants et doctorantes du Centre André Chastel

Le Centre André Chastel soutient les projets de recherche et de publication des doctorant.e.s par le biais d'une campagne de financement. Elle concerne les frais de missions ainsi que les frais liés à la publication d'articles ou d'ouvrages (achat d'images, traduction d'articles en langue étrangère...).

Les demandes de financement (500€ maximum) doivent être accompagnées d'un budget détaillé et d'un devis. Les candidatures soumises à cette session, les dépenses sont à engager avant le 15 juillet 2019.

Les demandes de subvention (format papier) doivent parvenir à Réza Kettouche, secrétaire général du Centre Chastel, au plus tard le 15 juillet 2019, 18h.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Message au lendemain du 18 août 2019
Simon Gautier nous a quittés

Doctorant au Centre André Chastel, Simon vivait en Italie qu'il aimait et où il menait ses recherches. Parti en randonnée le 8 août dernier de Policastro près de Naples, il a chuté dans un ravin, se blessant gravement. Simon a été retrouvé neuf jours après son appel de détresse, trop tard pour le sauver. Immense est le chagrin de sa maman, de sa famille, de ses amis. Les membres du Centre André Chastel s'associent à leur tristesse et leur transmettent leurs plus chaleureuses pensées.

Dramatiques, ces neuf jours ont toujours été traversés par l'espoir. La recherche de Simon a été le moment d'une formidable solidarité, dont nous devons nous souvenir, qui nous inspirera dans l'avenir.

La dernière demeure d'un homme est le cœur des vivants. Nous sommes nombreux à porter Simon dans notre cœur. 

Hommage d'Alexandre Gady, son directeur de thèse : La disparition de Simon Gautier, le 9 août dernier, en Italie, est pour sa famille et ses nombreux amis une immense tragédie, tragédie qui s’est répandue bien au-delà de ces cercles intimes par le biais des médias et des réseaux sociaux. Lire la suite...

Les membres

Maître de conférences
Membre honoraire
Professeur / Professeure
Professeur / Professeure
Maître de conférences
Professeur / Professeure
Membre honoraire
Assistante en documentation
Professeur émérite
Assistant ingénieur honoraire
Maître de conférences
Directeur de recherche