4.2 Institutions : cadres politiques et publics de l’activité artistique

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
F. Luis Mora, Le Jury de la National Academy en 1907, 1907, huile sur toile, New York, The Metropolitan Museum of Art

Ce programme a trait à l’étude des institutions et des rapports que l’artiste entretient avec elles, de la période médiévale à la période contemporaine. Les logiques individuelles sont examinées par rapport à des logiques structurelles qui les amplifient ou les contrarient. Les projets envisagés dans cet axe s’attachent plus particulièrement au poids des institutions relevant de l’exercice du pouvoir (académies, salons, institutions curiales, comme les Menus Plaisirs en France par exemple…), mais aussi aux rivalités entre les instances du pouvoir. L’horizon social des recherches du thème se double ici d’un horizon politique, qui peut expliquer les ressorts de la création artistique.

 

L’art de cour

Ce programme porte sur les rapports entre la Cour, Paris et les autres villes du royaume de France dans plusieurs domaines : celui de la création éphémère des fêtes et des spectacles, au Moyen Âge et à l’époque moderne, et celui de l’art exécuté pour le « prince » dans le cadre d’une cour. Cet art est ici compris comme le vecteur privilégié de la représentation sociale princière et aristocratique mais peut aussi être vu comme le lieu de la déviance et de la contestation politique.

Stéphane Castelluccio / Rose-Marie Ferré / Jérôme de La Gorce / Philippe Lorentz

 

Étudier l’exposition (XIXe- XXIe siècles)

On interroge ici le processus de l’exposition temporaire et celui des collections permanentes. Plusieurs points sont abordés : le rôle du conservateur et du commissaire et leur interaction ; l’incidence de l’exposition dans le développement du travail de l’artiste ; l’articulation entre conception et mise en espace de l’exposition. Les écrits sur l’exposition et la réception critique participent de ces recherches, dans une perspective historique, socio-politique et économique.

Isabelle Ewig / Christine Gouzi / Guillaume Le Gall / Thierry Laugée / Claire Le Restif

 

L’administration des arts en France

Les institutions artistiques et l’implication de l’État dans le domaine de l’art et du patrimoine sont les thèmes principaux de cette enquête, depuis la grande réforme des Bâtiments du roi en 1776 jusqu’à la réorganisation du système des Beaux-Arts en 1848 et la mise en place d’une administration moderne. On étudie toutes les institutions qui encadrent le travail de l’artiste et ont des fonctions d’éducation du public ou des fonctions de promotion, de sélection, de protection et de légitimation de l’œuvre.

Basile Baudez / Marie-Claude Chaudonneret / Thierry Laugée

 

Voir également les autres axes du thème 4 :

4.1 Réseaux artistiques et mutations sociales ;

4.3 Représentations sociales et culture des acteurs.

Actualités

27 Octobre 2022 - 28 Octobre 2022 Colloque
11 Juillet 2022 Annonce
30 Juin 2022 - 2 Juillet 2022 Colloque
30 Juin 2022 - 1 Juillet 2022 Colloque

Ouvrages récents

Limites ; méthodes et disciplines
Revue scientifique et technique des monuments historiques
Instruction visuelle et conservation des espèces dans l’État de New York (1869-1914)
portraitiste du monde sauvage
histoire d'un dispositif

Les membres

Maître de conférences
Maître de conférences honoraire
Chercheur associé
Professeur émérite
Professeur émérite
Ancien membre
Responsable des ressources documentaires
Maître de conférences
Maître de conférences
Conservateur général du patrimoine
Maître de conférences
Gestionnaire