Représenter la vision

Représenter la vision

Figurations des apparitions miraculeuses dans la peinture italienne de la Renaissance

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Représenter la vision, de Guillaume Cassegrain, 2017
Arles, Actes Sud, 2017, 304 pages
978-2-330-08167-6
€ 32,00
  • Un ouvrage de Guillaume Cassegrain
  • Publié dans la collection "Les Apparences" d'Actes Sud, dirigée par Jérémie Koering
  • Avec le soutien de l'université Paris-Sorbonne et du Centre André Chastel

 

Cet ouvrage est consacré à un thème central de l'histoire de l'art occidental : la vision (visions béatifiques et apparitions miraculeuses). Or si ce sujet a donné lieu à d'importantes études pour le Moyen Âge et la période baroque, il est loin d'en aller de même pour la Renaissance. L'ouvrage, qui s'attache principalement à l'étude de la peinture italienne du XVIe siècle (en particulier la production vénitienne), vient ainsi combler une importante lacune historiographique. L'originalité du point de vue de l'auteur permet de renouveler notre perception de l'art de peindre à la Renaissance.

En analysant les artifices picturaux et les solutions figuratives mis au point par les artistes pour représenter la vision miraculeuse et en les mettant en relation avec les enjeux théologiques, philosophiques, politiques et,  plus généralement, culturels de la Renaissance, l'auteur offre au lecteur l'occasion de saisir toute la force spirituelle et réflexive de cette peinture.

Par ailleurs, cet ouvrage est porté par la volonté de développer et d'enrichir notre toute jeune collection "Les Apparences" dont les titres précédents, Le Prince en représentation (Jérémie Koering) et La Peinture facétieuse (Francesca Alberti), jetaient déjà un regard résolument neuf sur l'art italien de la Renaissance.

Ouvrages