Penser le primitif et la sculpture

Penser le primitif et la sculpture

la revue Documents : 1929-1931

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes, coll. « Esthétiques hors cadre », 2021, 257 p.
ISBN 978-2-37924-174-1 (br.)
1248-4679
€ 19,00

Documents magazine illustré (1929-1931) est souvent connu comme la revue d'où Georges Bataille a fait surgir ses textes les plus insolents. Plus généralement, la diversité et la qualité des auteurs qui y interviennent font de ce magazine un terrain propice à l'expérimentation intellectuelle.
Documents représente ainsi un moment singulier, et souvent oublié, dans l'appréhension des objets sculptés et de la sculpture. La revue se situe au cœur d'une période charnière où les productions plastiques des peuples dominés attirent l'attention toujours plus grande des collectionneurs et des musées, tandis que les notions d'infériorité et de supériorité des différents groupes humains continuent d'orienter la plupart des jugements.
Dans Documents, la place du « primitif » ne s'inscrit pas dans une pensée uniforme : il peut y désigner une forme d'art admirée autant que les sociétés qui la génèrent, et l'idéologie qui s'exprime balance entre le racialisme et l'utopie humaniste. La question de la hiérarchie des arts et des artefacts nous interpelle encore : les enjeux soulevés par la revue Documents, abordés ici à travers les textes mais aussi les images qui la constituent, méritent d'être relus à la lumière de la plus proche actualité.
(4e de couverture)

Ouvrages