Les Européens : ces architectes qui ont bâti l'Europe (1450-1950)

Les Européens : ces architectes qui ont bâti l'Europe (1450-1950)

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Les Européens : ces architectes qui ont bâti l'Europe (1450-1950), dir. Olga Medvedkova, 2017
Bruxelles, Berne, P. I. E. Peter Lang, collection « Pour une histoire nouvelle de l'Europe », 2017, 255 pages
9782807602793
€ 49,95
  • Cet ouvrage a été dirigé par Olga Medvedkova, directrice de recherche au CNRS et ancien membre du Centre André Chastel. Il s'agit des actes d'un colloque ayant eu lieu au Centre André Chastel entre le 23 et le 25 avril 2015.
  • Jérôme de la Gorce, directeur de recherche émérite au CNRS, et Linnéa Rollenhagen-Tilly, docteure de l'université Paris-Sorbonne Paris IV, ont participé à la rédaction de cet ouvrage.
  • Il a été publié dans le cadre du LabEx Écrire une histoire nouvelle de l'Europe, et avec le soutien du Centre André Chastel, de l'université Paris-Sorbonne Paris IV, du CNRS, de l'ENS et du centre Jean Pépin.

Ce volume réunit douze études de cas : des vies d'architectes européens, écrites par des historiens de l'art et de l'architecture. Il s'agit d'architectes qui, nés et éduqués dans une culture, héritiers d'une ou plusieurs traditions nationales, ont travaillé à l'étranger, au sein d'une autre culture, en y apportant des éléments nouveaux. Ou encore de ceux qui vécurent leurs années de voyage comme une véritable expatriation. Ces architectes transfuges, cosmopolites, créateurs de confusions stylistiques qui posent tant de problèmes aux historiens de l'art et rompent les schémas des écoles nationales, furent en grande partie responsables de la création de l'Europe architecturale, architecturée et architecturante bien au-delà de ses propres limites. L'existence de cette « Europe architecturale » est l'hypothèse générale proposée ici.

Qu'ils s'appellent Aristotele Fioravanti, Sebastiano Serlio, Franceso Primaticcio, Salomon de Caus, Simon et Jean de La Vallée, Juan Caramuel Lobkowitz, Giovan Betto, Amédée Frézier, François Blondel, Giovanni Niccolo Servandoni, Luis Diez Navarro, Vincenzo Brenna, Manuel Tolsa ou encore Le Corbusier, l'européanité de ces architectes fut tantôt délibérée, tantôt une conséquence de leur vie comme ensemble de circonstances. Telle une réaction au besoin d'adaptation, cette dernière a souvent donné lieu à une création inédite. Comment comprendre, décrire, classer leurs œuvres ? Pourrions-nous, en nous fondant sur ces cas, ébaucher une nouvelle histoire de l'architecture européenne ?

 

Retrouvez la présentation de l'ouvrage sur le site internet du LabEx EHNE et sur le site de l'éditeur.

Ouvrages

N°197/2017-3

Regards français sur l'art européen au XIXe siècle

N° 196/2017-2

De l'art conceptuel au Land Art

Les décors des villas et palais du Cinquecento