Le Passé dans la ville

Le Passé dans la ville

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Le Passé dans la ville, dir. Dany Sandron, 2016
Paris, PUPS, 2016, 336 pages
9791023105391
€ 43,00
  • Un ouvrage dirigé par Dany Sandron
  • Publié dans la collection « Art'hist », avec le concours du Conseil académique de l'université Paris-Sorbonne, et le soutien du Centre André Chastel et du LabEx Écrire une histoire nouvelle de l'Europe (EHNE)
  • Actes du colloque international d'histoire de l'art et d'archéologie organisé par le Centre André Chastel dans le cadre du LabEx EHNE, à Paris, galerie Colbert, du 22 au 24 mai 2014.

Comment nos ancêtres se représentaient-ils l’histoire de leur ville ? Depuis l’émergence, au XIXe siècle, des concepts de monuments historiques et d’héritage, la présence du passé dans nos villes a avant tout été analysée sous l’angle du patrimoine, voire de son affrontement avec la modernité. Ces empreintes nous permettent certes de retracer l’histoire de la fabrique des villes. Mais, plus encore, ce passé se fait source d’identité et de légitimation pour les générations ultérieures.

Du Moyen Âge à nos jours, les différents pouvoirs, les architectes et les habitants, en rapport direct avec les monuments et les structures des époques antérieures, repensent leur héritage et permettent de dévoiler cette autre facette de l’histoire urbaine, où l’imagination se heurte au réel.

Sur plus d’un millénaire, l’étude proposée dans cet ouvrage dépasse la simple observation des marques du passé dans la ville : les auteurs mettent ici en exergue sa manipulation par les générations ultérieures, soucieuses de perpétuer ou de détourner des usages et des spécificités de la topographie et la parure monumentale de la cité héritée du passé. Les phénomènes de remplois et de reconversions sont analysés dans les moindres détails, avec l’objectif de mettre en évidence des tendances de fond du développement urbain dans une perspective diachronique.

Ouvrages