Dessiner pour bâtir

Dessiner pour bâtir

Le métier d'architecture au XVIIe siècle

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Dessiner pour bâtir, Alexandre Cojannot et Alexandre Gady, 2017
Paris, co-édition Le Passage - Archives nationales, 2017, 352 pages
978-2-84742-374-7
€ 39,00
  • Ouvrage d'Alexandre Gady (professeur d'histoire de l'art moderne à l'université Paris-Sorbonne et directeur du Centre André Chastel) et d'Alexandre Cojannot (conservateur en chef du patrimoine)
  • Publié avec la participation du Centre André Chastel
  • Cet ouvrage est le catalogue de l'exposition Dessiner pour bâtir. Le métier d'architecte au XVIIe siècle, Paris, Archives nationales (site Paris-Hôtel de Soubise), 13 décembre 2017-12 mars 2018.

Lemercier, Le Vau, Mansart… ces quelques grands noms incarnent la gloire des architectes français du XVIIe siècle. Leur célébrité individuelle, liée à des édifices et à des commanditaires particulièrement prestigieux, cache en réalité une autre histoire : derrière leurs figures emblématiques, c’est en fait tout un groupe professionnel qui émerge alors des anciens métiers du bâtiment, pour transformer en profondeur la pratique des arts et de la construction en France.

Qui se dit architecte et comment le devient-on ? Comment le projet d’un édifice est-il conçu ? Quel est, enfin, le rôle de l’architecte sur le chantier de construction ? À travers près de deux cents œuvres et documents exceptionnels, Dessiner pour bâtir. Le métier d’architecte au XVIIe siècle explore les enjeux sociaux, culturels et artistiques de l’affirmation de l’architecte moderne en France, depuis le temps de Henri IV jusqu’à celui de Louis XIV, et dresse, à petites touches, un portrait collectif des architectes du Grand Siècle.

Ouvrages