Delacroix

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Delacroix, par Barthélémy Jobert, 2018
Paris, Gallimard, 2018, 352 pages, 268 ill.
9782072783005
€ 35,00
  • Une monographie de Barthélémy Jobert, dans une nouvelle édition revue et corrigée.

Eugène Delacroix (1798-1863) est aujourd'hui un peintre populaire. Pourtant son œuvre, dispersée dans le monde entier, parfois difficilement accessible (grands travaux décoratifs, dessins, gravures), est plus méconnue qu'il n'y paraît, et les malentendus qui ont entouré toute sa carrière ne se sont pas encore entièrement dissipés. Or c'est l'un des artistes du XIXe siècle, et même de toute l'histoire de la peinture, pour lequel nous possédons le plus de faits établis et de documents de première main. Homme public, il n'a pas vécu ignoré, même s'il est resté quelque peu en marge de son époque. On a conservé, à quelques exceptions près, tout ce qu'il a exécuté, comme pratiquement tous ses très nombreux textes, à commencer par son célèbre Journal, sources éminemment précieuses pour la connaissance intime de l'artiste, à tel point qu'on peut le suivre souvent quasiment pas à pas, jour après jour, dans l'exécution de ses travaux peints, dessinés, gravés ou écrits.

L'objet de cette monographie a donc été d'abord de faciliter l'accès à son œuvre, en en retraçant les conditions de conception, d'exécution et de réception, puis de tenter de rétablir logique et cohérence dans l'évolution de Delacroix, en s'appuyant aussi bien sur la destination première de ses réalisations qu'en analysant les grandes thématiques abordées par l'artiste. Paru pour le bicentenaire de sa naissance, cet ouvrage a été complètement revu et corrigé pour tenir compte des nouvelles découvertes et des recherches menées durant les vingt dernières années.

Ouvrages

N° 200/2018-2

Au cinéma avec l'op art

Importation, commerce et usages des papiers peints chinois au XVIIIe siècle