Sarah FLITTI

Sarah FLITTI

Sorbonne Université
Doctorant / Doctorante

Adresse

Centre André Chastel - Galerie Colbert
2, rue Vivienne
75002 Paris
France

Coordonnées

Email:

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Thèse

      Dans le prolongement d’un mémoire de Master 2 (2017) sur les inscriptions pseudo-arabes dans la peinture de manuscrits et de tableaux en France autour de 1400 (Jean Malouel, Henri Bellechose, les frères Limbourg...), ma thèse interroge l’imitation et la reproduction des écritures arabes et hébraïques par les artistes entre les XIIIe et XVe siècles. Le corpus rassemble des œuvres de peinture, de sculpture et de tapisserie produites en France, dans les anciens Pays-Bas et les royaumes chrétiens de la péninsule ibérique. Les caractères de fantaisie dont la disposition et l’organisation simulent une inscription et qui résistent à l’identification paléographique sont également intégrés à la réflexion et désignés par le terme général de « pseudo-écritures ». Un volet historiographique considérera le succès critique du mot « pseudo-coufique », employé par les historiens de l'art pour décrire une grande variété de décors. Souvent désignées comme les simples témoins d’une « influence orientale » ou d’une « mode orientaliste », les inscriptions et pseudo-inscriptions arabes et hébraïques feront ici l’objet de relevés précis et de propositions de lecture lorsque cela est possible. Enfin, bien que l’on ait recours aux outils développés par les sciences de l’écriture, le présent projet souhaite montrer l’apport de l’histoire de l’art à l’étude des inscriptions. Prises dans l’image, les inscriptions doivent être envisagées en regard de l’iconographie et du rôle qu’elles y tiennent. Il s’agit ainsi d’interroger à frais nouveaux les grandes évolutions des décors épigraphiques dans l’espace pictural, du règne de saint Louis (1226-1270) à la prise de Grenade et l’expulsion des Juifs d'Espagne (1492).

 

Formation

Depuis septembre 2019 : Doctorante contractuelle avec mission d'enseignement à Sorbonne Université.

2014-2018 : Diplôme de l'Ecole Normale Supérieure (Ulm) en histoire de l’art, mineure études arabes.

2014-2017 : Master en Histoire de l'art et Archéologie, Université de Paris-Sorbonne.

Mémoire de Master 2 sous la direction de Philippe Lorentz: "Lettres de Sarrazins" : les pseudo-écritures arabes dans la peinture de manuscrits et de tableaux en France au tournant du XVe siècle. 

Mémoire de Master 1 sous la direction d'Arnaud Maillet: Réappropriations de l'icône byzantine: formes et fonctions de l'or de 1950 à nos jours.

2011-2014 :  classe préparatoire littéraire (lycée Michel de Montaigne, Bordeaux).

 

Publications depuis 2001, dans le cadre du Centre André Chastel.

2022

Flitti Sarah, « Les inscriptions en hébreu dans l’œuvre de Bartolomé Bermejo : les sources (icono)graphiques d’un peintre itinérant », séminaire doctoral organisé Philippe Lorentz et Dany Sandron, Des artistes et des œuvres sur les routes : itinérances de l'art médiéval, Paris, Galerie Colbert, 14 juin 2022. Voir la notice

2022

Flitti Sarah, « L’emploi des termes "coufique" et "pseudo-coufique" dans Early Netherlandish Painting (1953) de Panofsky. Réflexions sur un emprunt aux arts de l’Islam », XXIVe Rencontres Dîwân, Université de Poitiers, UFR Sciences humaines et arts et CESCM, 30 juin et 1-2 juillet 2022. Voir la notice

2022

Flitti Sarah, « Pseudo-inscribed frames around 1400 between Paris and Dijon », communication lors du colloque Sacred Scripted Images – The Iconic Presence of Script in Medieval Liturgical Space, centre de recherche Materiale Textkulturen, Université de Heidelberg, 21-22 janvier 2022. Voir la notice

2021

Flitti Sarah, « Construction et enjeux d’une image stéréotypée des musulmans dans la France du XVe siècle : sur une enluminure du Maître de Charles du Maine », 3ème journée d’étude des doctorants du CIHAM-UMR 5648, Le Moyen Âge, fabrique de stéréotypes ?, Lyon, 28-29 octobre 2021. Voir la notice

2020

Flitti Sarah, « Lettres de Sarrazins. Les pseudo-écritures dans les arts en France autour de 1400 », Parole aux doctorants du Centre André Chastel, Paris, Galerie Colbert, 23 janvier 2020. Voir la notice

Thèmes de recherche

  • Pseudo-coufique, pseudo-inscriptions, reproduction des écritures arabes et hébraïques dans les arts.
  • Circulation des modèles artistiques et des motifs dans l’Europe gothique.
  • Art gothique international.
  • Représentations des non-chrétiens dans l'art médiéval.
  • Transferts culturels et artistiques entre l’Europe gothique et les arts de l’Islam.

2021-2022 : Mission d'enseignement auprès de l'UFR Histoire de l'art et Archéologie (64h). Travaux dirigés de L2 : Art médiéval (XIIIe-XVe siècles) (cours magistral de Dany Sandron).

2019-2021 : Mission d'enseignement auprès de l'UFR Histoire de l'art et Archéologie (64h). Travaux dirigés de L2 : Art médiéval (XIIIe-XVe siècles) (cours magistral de Rose-Marie Ferré).

2018-2019 : Cambridge, Harvard University, Department of Romance Languages and Literature : Lectrice de français (Teaching Assistant).