Marion GRÉBERT

Marion GRÉBERT

Sorbonne Université
Docteur

Centre André Chastel

Ancien membre

Coordonnées

Email:

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
  • Ancienne élève de l'École normale supérieure de Lyon (département des Arts, sections cinéma et théâtre ; département de Littérature comparée)
  • Diplômée de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris

Expérience
- 2021-2022 : Lauréate de la bourse "Terra Foundation Postdoctoral Research Fellowship", Paris (INHA)/New York ;
- 2020-2021 : Lauréate de la bourse de recherche post-doctorale en esthétique du Prix Balzan, Paris-III (Sorbonne Nouvelle), Paris (voir le site) ;
- 2019-2020 : Lauréate de la bourse de recherche du programme "École des modernités", Fondation Giacometti, Paris ;
- Septembre-décembre 2017 : Stagiaire-assistante à la conservation photographique, MoMA, New York ;
- 2014-2017 : Chargée de cours en histoire générale de l'art, 1789 à aujourd'hui, L1 à L3 ;
- 2015/2016 : Co-organistatrice du séminaire doctoral commun Paris-I/Paris-IV, INHA, Paris : Comparaison est-elle raison ? Approches comparatives en histoire de l'art ;
- Septembre 2014-février 2015 : Stagiaire-assistante à la conservation photographique, musée d'Orsay, Paris.

Paru
- "Promenade en ville. Rencontre fortuite entre Vivian Maier et Walker Evans", Cahiers du musée national d'art moderne, n°148, été 2019.
- "Pasolini et le sfumato. Magie et désenchantement des yeux enfumés", Cahiers du musée national d'art moderne, n°145, automne 2018.
- "Sonorité du fantôme. Un théâtralisable à l'épreuve de l'irreprésentable", Acta Litt&Arts, Les Conditions du théâtre : la théâtralisation, La Théâtralité en questions, numéro couplé avec Fabula-LhT, n°19, Les Conditions du théâtre : le théâtralisable et le théâtralisé, octobre 2017.
- "Du collage au recollement : Francesca Woodman, corpus crypté", Histoire de l'art, "Collage ?", n°78, automne 2016 (lire un extrait).

Communications
- "Sauver de l'oubli. Comment ne disparaissent pas les œuvres disparues", communication à la journée d'études "Œuvres disparues", Fondation Giacometti, Paris, 23 novembre 2020.
- "Faut-il penser l’auctorialité féminine dans l’histoire de l’art avec les women studies ? Les tentations d’anachronisme", Séminaire doctoral commun Paris-I/Paris-IV 2014/2015, Paris, INHA, 2 avril 2015.

Champs disciplinaires
Histoire de l'art (dont arts du spectacle et cinéma), esthétique, écologie, anthropologie, épistémologie, psychanalyse

Axes de recherche
Autoportait photographique féminin (XIXe-XXe siècles)
Iconographie du féminin
Lyrisme
Histoire des femmes
Histoire des croyances
Histoire de la sexualité
*
Phénomènes d'invisibilité et de disparition dans la constitution des images de portée érotique, magique, sacrée
Écologie
Survivance du romantisme

Formes invoquées
Photographie, cinéma, théâtre, littérature

 

Publications depuis 2001, dans le cadre du Centre André Chastel.

À paraître

Grébert Marion, « Privilège du théâtre (sur le cinéma). Une robe de fantôme qui se froisse », Fabula LhT, n° 19, Les Conditions du théâtre. Le théâtralisable et le théâtralisé, à paraître. Voir la notice

2020

Grébert Marion, « Sauver de l'oubli. Comment ne disparaissent pas les œuvres disparues », communication à la journée d'étude Œuvres disparues, Fondation Giacometti, Paris, 23 novembre 2020. Voir la notice

2019

Grebert Marion, « Promenade en ville. Rencontre fortuite entre Vivian Maier et Walker Evans », Les Cahiers du musée national d'art moderne, été 2019, n°148. Voir la notice

2018

Grebert Marion, « Pasolini et le sfumato. Magie et désenchantement des yeux enfumés », Les Cahiers du musée national d'art moderne, automne 2018, n°145. Voir la notice

2016

Grébert Marion, « Du collage au recollement. Francesca Woodman, corpus crypté », Histoire de l'art, n° 78, 2016/1, Collage ?, dir. Isabelle Ewig et Jérémie Koering, p. 141-150. Voir la notice

2015

Grébert Marion, « Faut-il penser l’auctorialité féminine dans l’histoire de l’art avec les women studies ? Les tentations d’anachronisme », communication au Séminaire doctoral commun Paris-I / Paris-IV 2014/2015, Paris, galerie Colbert, 2 avril 2015. Voir la notice