Elinor MYARA KELIF

Elinor MYARA KELIF

Université Paris Sorbonne
Post-doctorant

Centre André Chastel

Chargée de recherche et de coordination

Adresse

Centre André Chastel - Galerie Colbert
2, rue Vivienne
75002 Paris
France

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Parcours professionnel :

  • 2014-2016 : Contrat post-doctoral de recherche LabEx EHNE axe 7, Université Paris-Sorbonne, Centre André Chastel (secrétariat scientifique, recherche, coordination, administration).

- Encyclopédie EHNE, mise en ligne le 11 janvier 2015 : membre du comité de lecture, coordination éditoriale, rédaction de notices.
- Organisation de colloques et journées d’études
- Coordination des travaux scientifiques de l’axe 7 (Centre André Chastel)
- Coordination des travaux avec les autres axes du LabEx EHNE
- Valorisation de la recherche portée par le LabEx EHNE
- Bilan et rapport ANR,  gestion financière et administrative

Cursus universitaire :

  • 2013 : qualification section 22
  • 2012 : Doctorat d’histoire de l’Art, sous la direction de Philippe Morel, Université Paris I – Sorbonne - Titre de la thèse : L’imaginaire de l’Âge d’Or à la Renaissance en Europe. Étude comparative : Italie, France, Europe du Nord. Thèse soutenue le 18 février 2012 (devant un jury composé de : Michel Hochmann - directeur d’études, EPHE ; Claudia Cieri Via – professeur, Université La Sapienza, Rome ; Bert W. Meijer – professeur émérite, Université d’Utrecht ; François Lecercle, professeur, Université Paris-Sorbonne; Philippe Morel – professeur, Université Panthéon Sorbonne). Mention : très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.
  • 2002 : DEA d’Histoire de l’Art, sous la direction de Philippe Morel, Université Paris I – Sorbonne, Mention Très Bien. Mémoire : La peinture mythologique dans les anciens Pays-Bas au XVIème siècle.
  • 2001 : Maîtrise d’Histoire de l’Art, sous la direction de Philippe Morel, Université Paris I – Sorbonne, Mention Très Bien. Mémoire: Genèse de la Festa degli Omaggi (pour une histoire de la fête de la Saint Jean à Florence aux XVème et XVIème siècles).
  • 2000 : Licence d’Histoire de l’Art, Université Paris I - Sorbonne
  • 1999 : DEUG d’Histoire de l’Art mention Histoire, Université Paris I - Sorbonne
  • 1997 : DEUG de Droit, Université Paris II, Panthéon - Assas
Publications depuis 2001, dans le cadre du Centre André Chastel.

À paraître

Myara Kélif Elinor, « En marge de l’âge d’or : tradition burlesque et populaire d’un mythe de Pieter Bruegel à Bernard Salomon », in Rire à la Renaissance [actes du colloque international, 7-10 mars 2012, INHA, Centre allemand d’histoire de l’art], Turnhout, Brepols, à paraître en 2017 (sous presse). Voir la notice

À paraître

Myara Kélif Elinor, Boudier Valérie et Careri Giovanni (dir.), Le Geste amoureux dans les arts visuels : pour une anthropologie de la séduction de l’Antiquité à nos jours [actes du colloque international L'Invention du geste amoureux dans la peinture de la Renaissance (1500-1650). Résurgences, codifications, transgressions, 8-9 juin 2015, INHA], Berne, Peter Lang, coll. « EHNE », à paraître en 2017. Voir la notice

À paraître

Myara Kélif Elinor, « Rivalité et émulation entre Rome et Florence. Les peintures sur cuivre de Jacopo Zucchi pour Ferdinand de Médicis et le studiolo di noce », Artitalies. Bulletin de l'Association des historiens de l'art italien, à paraître. Voir la notice

À paraître

Myara Kelif Elinor, L’Imaginaire de l’Âge d’or à la Renaissance, Turnhout, Brepols, coll. « Études Renaissantes », à paraître en 2017. Voir la notice

À paraître

Myara Kélif Elinor, « Maniérisme et maniérismes », in L’Histoire en mouvements. L’art en Europe de l’Antiquité aux avant-gardes, dir. Dany Sandron, Paris, Nouveau Monde, à paraître. Voir la notice

À paraître

Myara Kélif Elinor, « Nature et dévotion : la Madone à la guirlande de Jan Brueghel l’Ancien pour Federico Borromeo », in L’Arte dal naturale / L’Art d’après nature [actes du colloque, Rome, Villa Médicis, 12-13 juin 2014 et Marseille, Mucem, 9-10 octobre 2014], Rome, Silvana, coll. « Studi della Biblioteca Hertziana », à paraître en 2017. Voir la notice

2016

Myara Kélif Élinor, « Le voyage de formation des artistes flamands en Italie », in Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l'Europe [en ligne], LabEx EHNE, article mis en ligne le 3 février 2016, URL : ehne.fr/article/lart-en-europe/geographie-et-circulation-des-modeles-artistiques/voyage-de-formation-des-artistes-flamands-en-italie-le. Voir la notice

2016

Sandron Dany et Myara Kelif Elinor (dir.), Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe. Thème 7, L'Art en Europe [en ligne], 2016-2019, URL : ehne.fr. Contributions de nombreux chercheurs du Centre André Chastel. Voir la notice

2015

Myara Kélif Elinor, « Cueillir la rose, une métaphore visuelle dans la peinture vénitienne du XVIe siècle », communication au colloque La Part du geste à la Renaissance, Bournazel, 26 septembre 2015. Voir la notice
  • 2015 : Organisation et coordination administrative du colloque organisé par Olga Medevedka (CNRS) : « Les Européens : ces architectes qui ont bâti l’Europe », Centre André Chastel / Center Jean Pépin / LabEx EHNE, avril 2015, INHA.
  • 2015 : Organisation et coordination administrative du colloque organisé par Elisabeth Yota Paris IV : « Byzance et ses voisins », Centre André Chastel / Paris IV /LabEx EHNE
  • Mars 2015 : Organisation d’un panel au congrès annuel de la RSA (Berlin, mars 2015) en collaboration avec Sefy Hendler (Université de Tel-Aviv) : « Painting Flora: realistic and imaginary descriptions of plants in Renaissance paintings ».
  • Juin 2015 : Co-organisatrice et membre du comité scientifique du colloque « L’invention du geste amoureux à la Renaissance en Europe », en collaboration avec Giovanni Careri (EHESS), Valérie Boudier (Lille 3) et Elisa de Halleux (CHAR – Université Paris I, HICSA) – les 8 et 9 juin 2015 à l’INHA.
  • 2014 : Organisation d’un panel au congrès annuel de la RSA (New York, mars 2014), en collaboration avec Elisa de Halleux : « Gesti amorosi, the body language of love in Renaissance Art. »
  • Mai 2006 : Membre du comité scientifique du colloque Pictura et Philologia : les variations de l’allégorie à l’époque moderne, organisé à l’Académie de France à Rome, villa Médicis, par le Centre d’Histoire de l’Art de la Renaissance, Université Paris I-Sorbonne.
  • 2015-2016 : Co-conception, co-organisation, enseignement et co-animation du séminaire LabEx EHNE M1/M2, Université Paris Sorbonne avec Dany Sandron : « Transferts et circulations artistiques en Europe ».
  • 2013-2014 : Chargée de cours en histoire de l’art (Temps Modernes), Paris Sciences et Lettres
  • 2012-2013 : Chargée de cours en Histoire de l’art, Université Paris I – Sorbonne | Cours Magistral – L3 ; Thème du cours : « Dialogues et échanges entre l’Italie et l’Europe du Nord au XVIe et au XVIIe siècles ».
  • 2010-2011 : A.T.E.R en Histoire de l’art, Université Paris I – Sorbonne |Cours Magistral – L3 et TD L3 / L2 ; Thème du cours : « Temps et temporalités dans les décors de la Renaissance italienne »
  • 2009-2010 : A.T.E.R en Histoire de l’Art, Université Paris I – Sorbonne | Cours magistral et TD « Histoire de l’art des temps modernes - Renaissance » - L1: TD Histoire de l’art des Temps Modernes
  • 2007-2015 : Ecole du Louvre – cycles de conférences |Cours du Soir Rachel Boyer (Renaissance flamande et hollandaise) et cours d’Histoire de l’Art Général (auditeurs et formation continue). | Cycles de cours : La dynastie des Brueghel, Rubens, Les cours italiennes.
  • Juillet 2007 : « Du classicisme au maniérisme : diffusion d’un style en Europe au XVIe siècle », Séminaire d’été de l’Ecole du Louvre, sous la direction scientifique de François-René Martin intitulé Dialogues, voyages et malentendus : la création picturale en Italie, Flandres et Allemagne au XVe et XVIe siècles.
  • 2005-2006 : A.T.E.R. en Histoire de l’Art, Université Paris I – Sorbonne |TD du cours « De la Renaissance au Baroque » - L3 TD « Histoire de l’art des Temps Modernes » - L2
  • 2002-2005 : Moniteur, chargée de cours - Histoire de l’Art, Université Paris I – Sorbonne