Laboratoire de recherche en histoire de l’art

Barthélémy JOBERT

Barthélémy JOBERT

Université Paris Sorbonne
Professeur

Adresse

Centre André Chastel - Galerie Colbert
2, rue Vivienne
75002  Paris
France

Coordonnées

Email:

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Télécharger

Fichier attachéTaille
barthelemy_jobert.pdf45.95 Ko

Titres

  • Président de l'université Paris-Sorbonne
  • Professeur des universités
  • Agrégé d'Histoire et de Géographie
  • Habilité à diriger des recherches
  • Ancien élève de l'École Normale Supérieure

Spécialités

Spécialiste de l’art du dix-neuvième siècle européen, mais plus spécifiquement du Romantisme français et notamment d’Eugène Delacroix

Présentation

Barthélémy Jobert, né en 1962, est Professeur d’histoire de l’art (patrimoine) à Paris-Sorbonne depuis 2004, et vice-président de son Conseil scientifique depuis 2008. Il a également assuré, depuis le printemps 2010, la charge de professeur délégué à la Recherche, et a coordonné, dans le cadre de Sorbonne Universités, la participation de Paris-Sorbonne aux appels d’offres des « Initiatives d’avenir » (LABEX, IDEX). Il a notamment représenté l’Université devant le jury international de l’IDEX.

Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé d’histoire, il a été «  Teaching Assistant » à Harvard University (1986-1987), chargé de recherches au Département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France en même temps que chargé de cours à Paris-Sorbonne (1988-1992), puis boursier de la Fondation Thiers, avant d’être ATER (1994-1995), puis maître de conférences en histoire de l’art contemporain à Paris-Sorbonne (1995-2001). « Focillon Fellow » à Yale University (2000), il a ensuite été élu professeur à l’Université Grenoble II-Pierre Mendès-France (2001-2004).

Il est spécialiste de l’art du dix-neuvième siècle européen, mais plus spécifiquement du Romantisme français et notamment d’Eugène Delacroix. Il a ainsi dirigé le programme ANR « Corpus » de l’édition électronique de la correspondance de Delacroix (www.correspondance-delacroix.fr). Il a par ailleurs été commissaire d’expositions en France et à l’étranger (Musée du Louvre, Bibliothèque nationale de France, Musée de la Musique, Musées de Grenoble et d’Arras, Musées de Shimane et de Yokohama au Japon).

En 2003-2004, il a été responsable de la mise en place du master Sciences-humaines/Histoire et Histoire de l’art de l’Université de Grenoble II. Il a participé à divers jurys de concours (Institut national du Patrimoine, ENS-LSH, concours des commissaires-priseurs).

De 2003 à 2006, il a été chargé de mission pour l’histoire, l’histoire de l’art et les arts plastiques au Ministère de la Recherche, à la Mission scientifique, technique et pédagogique, qui assurait alors les fonctions dévolues ensuite à l’AERES. Il est par ailleurs membre du comité de réflexion stratégique, département Sciences humaines et sociales, à l’Agence nationale de la Recherche depuis 2008. Il a été membre du CNU (22ème section) de 2007 à 2011.

Membre du Conseil pédagogique de l’École de Chaillot il est aussi membre du Comité directeur de la Maison française d’Oxford, et membre du Conseil du Centre français de l’Université de Sarrebrück. Expert ou membre de jurys pour diverses instances françaises (ANR) ou étrangères (DAAD allemand, FRS suisse), il est membre de la commission scientifique « sciences humaines et sociales » au Fonds national de la Recherche scientifique (Belgique).

Publications depuis 2001, dans le cadre du Centre André Chastel.

2008

Jobert Barthélémy, « Diderot dans son cadre : le Salon au XVIIIe siècle », in Les Salons de Diderot. Théorie et écriture, dir. Pierre Frantz et Elisabeth Lavezzi, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2008, p. 15-27. Voir la notice

2008

Jobert Barthélémy, « Comment mettre en valeur la gravure dans les collections publiques ? Le cas des cabinets d’estampe de la Bibliothèque nationale et du British Museum », in L’Estampe, un art multiple à la portée de tous ?, ed. Sophie Raux, Nicolas Surlapierre et Dominique Tonneau-Rydelynck, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2008, p. 231-226. Voir la notice

2008

Jobert Barthélémy, « La notion d’école anglaise en France, 1855-1878 », communication au colloque Napoléon III et la Reine Victoria, de Londres à Paris au Second Empire, Palais de Compiègne, 16 décembre 2008. Voir la notice

2008

Jobert Barthélémy, « Philipp Otto Runge : la mañana de un nacimiento », in Cosmos. En busca de los orígenes, de Kupka a Kubrick, cat. expo., Santa-Cruz de Tenerife, Tenerife espacio de las artes, 2008, p. 149-163 Voir la notice

2008

Jobert Barthélémy, « Delacroix after Delacroix », ouverture de la session consacrée à Delacroix, College Art Association, Dallas, 21 février 2008. Voir la notice

2008

Jobert Barthélémy, « Eugène Devéria, protestant romantique », in Les Protestants et la création artistique et littéraire : des Réformateurs aux Romantiques, ed. Alain Joblin et Jacques Sys, Arras, Artois Presses Université, 2008, p. 67-76. Voir la notice

2008

Jobert Barthélémy, « ‘Il y a terriblement à gagner dans la société de ce luron-là’. Les amis britanniques de Delacroix au temps de sa jeunesse », Bulletin de la Société des Amis du musée national Eugène Delacroix, n° 6, avril 2008, p. 10-20. Voir la notice

2008

Jobert Barthélémy, « Charlet, une carrière de peintre, de la Restauration à la Monarchie de Juillet », in Charlet : aux origines de la légende napoléonienne, 1792-1845, cat. expo., dir. Bruno Foucart (musée municipal de La Roche-sur-Yon, 10 octobre 2008-17 janvier 2009 ; bibliothèque-musée Marmottan à Boulogne-Billancourt, 5 mars-27 juin 2009), Paris, Bernard Giovanangeli, 2008, p. 26-37. Voir la notice

2008

Jobert Barthélémy, « Un inconnu dans l’atelier de David : Gilles Bachelet », in Histoires d’art. Mélanges en l’honneur de Bruno Foucart, dir. Barthélémy Jobert, Paris, Norma, 2008, p. 535-547. Voir la notice

2007

Jobert Barthélémy, « Delacroix, en regard de l’autre : esquisse d’un peintre comparatiste », in L’Histoire de l’art et le comparatisme : les horizons du détour [actes du colloque Pour un comparatisme en histoire de l’art ? Les enjeux méthodologiques du comparatisme en histoire de l’art, Rome, Villa Médicis, 23-25 novembre 2005], dir. Marc Bayard, Rome/Paris, Villa Médicis/Somogy-Éditions d’art, 2007, p. 291-305. Voir la notice
  • 1986-1987 : Teaching Assistant à l’Université Harvard, Département des langues et civilisations romanes 
  • 1988-1992 : Chargé de cours à l’Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, U.F.R. d’archéologie et d’histoire de l’art 
  • 1988-1992 : Pensionnaire au Département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale, chargé de l’inventaire du fonds anglais 
  • 1992-1994 : Boursier, Fondation Thiers. 
  • 1994-1995 : A.T.E.R. à l’Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, U.F.R. d’archéologie et d’histoire de l’art 
  • 1995-2001 : Maître de conférences d’histoire de l’art moderne et contemporain à l’Université de Paris-Sorbonne, Paris IV 
  • 2000 : Boursier Focillon, Yale University 
  • 2001-2004 : Professeur d’histoire de l’art moderne et contemporain à l’Université de Grenoble II-Pierre Mendès-France 
  • 2003-2004 : porteur de mention, responsable de la mise en place du master Sciences-humaines/Histoire et Histoire de l’art de l’Université de Grenoble II 
  • 2004 : professeur d’histoire de l’art (patrimoine) à l’Université de Paris IV-Sorbonne

Commissariats d’exposition

  • 1992 : commissaire de l’exposition Bonington graveur et lithographe à la Bibliothèque nationale. 

  • 1994 : commissaire, pour l’estampe, de l’exposition D’outre-Manche. L’art britannique dans les collections publiques françaises au Musée du Louvre. 

  • 1998 : commissaire associé, responsable du catalogue de l’exposition Delacroix, le trait romantique à la Bibliothèque nationale de France 

  • 1998 : commissaire associé, responsable du catalogue de l’exposition Le Sentiment de la montagne au musée de Grenoble 

  • 2002 : commissaire de l’exposition L’invention du sentiment. Ausx sources du romantisme, musée de la Musique, Paris ; responsable du catalogue et du colloque associé à l’exposition (printemps 2002) 

  • 2005-2006 : commissaire, pour l’estampe, de l’exposition Girodet (Cleveland Museum of Art, New York, Metropolitan Museum, Paris, Musée du Louvre). 

  • Membre du comité de direction, responsable pour la France du site internet associé. 

  • Membre du comité de direction de l’édition de la correspondance de Girodet