Barthélémy JOBERT

Barthélémy JOBERT

Université Paris Sorbonne
Professeur

Adresse

Centre André Chastel - Galerie Colbert
2, rue Vivienne
75002 Paris
France

Coordonnées

Email:

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Télécharger

Fichier attachéTaille
Curriculum vitae de Barthélémy Jobert, 2015706.44 Ko

Titres

  • Président de l'université Paris-Sorbonne
  • Professeur des universités
  • Agrégé d'Histoire et de Géographie
  • Habilité à diriger des recherches
  • Ancien élève de l'École Normale Supérieure

Spécialités

Spécialiste de l’art du dix-neuvième siècle européen, mais plus spécifiquement du Romantisme français et notamment d’Eugène Delacroix

Présentation

Barthélémy Jobert, né en 1962, est Professeur d’histoire de l’art (patrimoine) à Paris-Sorbonne depuis 2004, et vice-président de son Conseil scientifique depuis 2008. Il a également assuré, depuis le printemps 2010, la charge de professeur délégué à la Recherche, et a coordonné, dans le cadre de Sorbonne Universités, la participation de Paris-Sorbonne aux appels d’offres des « Initiatives d’avenir » (LABEX, IDEX). Il a notamment représenté l’Université devant le jury international de l’IDEX.

Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé d’histoire, il a été «  Teaching Assistant » à Harvard University (1986-1987), chargé de recherches au Département des Estampes de la Bibliothèque nationale de France en même temps que chargé de cours à Paris-Sorbonne (1988-1992), puis boursier de la Fondation Thiers, avant d’être ATER (1994-1995), puis maître de conférences en histoire de l’art contemporain à Paris-Sorbonne (1995-2001). « Focillon Fellow » à Yale University (2000), il a ensuite été élu professeur à l’Université Grenoble II-Pierre Mendès-France (2001-2004).

Il est spécialiste de l’art du dix-neuvième siècle européen, mais plus spécifiquement du Romantisme français et notamment d’Eugène Delacroix. Il a ainsi dirigé le programme ANR « Corpus » de l’édition électronique de la correspondance de Delacroix (www.correspondance-delacroix.fr). Il a par ailleurs été commissaire d’expositions en France et à l’étranger (Musée du Louvre, Bibliothèque nationale de France, Musée de la Musique, Musées de Grenoble et d’Arras, Musées de Shimane et de Yokohama au Japon).

En 2003-2004, il a été responsable de la mise en place du master Sciences-humaines/Histoire et Histoire de l’art de l’Université de Grenoble II. Il a participé à divers jurys de concours (Institut national du Patrimoine, ENS-LSH, concours des commissaires-priseurs).

De 2003 à 2006, il a été chargé de mission pour l’histoire, l’histoire de l’art et les arts plastiques au Ministère de la Recherche, à la Mission scientifique, technique et pédagogique, qui assurait alors les fonctions dévolues ensuite à l’AERES. Il est par ailleurs membre du comité de réflexion stratégique, département Sciences humaines et sociales, à l’Agence nationale de la Recherche depuis 2008. Il a été membre du CNU (22ème section) de 2007 à 2011.

Membre du Conseil pédagogique de l’École de Chaillot il est aussi membre du Comité directeur de la Maison française d’Oxford, et membre du Conseil du Centre français de l’Université de Sarrebrück. Expert ou membre de jurys pour diverses instances françaises (ANR) ou étrangères (DAAD allemand, FRS suisse), il est membre de la commission scientifique « sciences humaines et sociales » au Fonds national de la Recherche scientifique (Belgique).

Publications depuis 2001, dans le cadre du Centre André Chastel.

2014

Jobert Barthélémy, conférence d'ouverture du World Congress on Sinology, Pékin, Renmin University, 7 septembre 2014. Voir la notice

2014

Jobert Barthélémy , « La France et l’Europe : nationalités, nationalisme dans la critique d’art », conclusion du colloque Critique d’art et nationalisme, regards français sur l’art européen au XIXe siècle, Paris, Université Paris-Sorbonne, 18-19 avril 2014. Voir la notice

2013

Jobert Barthélémy, « Projets et réalisations architecturales. Décors intérieurs français et écossais », in Félicie de Fauveau, l’amazone de la sculpture, cat. expo. [Les Lucs-sur-Boulogne, Historial de la Vendée, 16 février-19 mai 2013 et Paris, musée d'Orsay, 10 juin-15 septembre 2013], dir. Sylvain Bellenger et Jacques de Caso, Paris, Gallimard/Musée d'Orsay, 2013, p. 266-280. Voir la notice

2013

Jobert Barthélémy, « Delacroix, entre classicisme et romantisme », Bulletin de l’Institut de recherche de la Maison franco-japonaise, Tokyo, n° 77, mars 2010 [2013], p. 99-111. Voir le texte de la conférence accessible en ligne : http://www.mfj.gr.jp/agenda/2009/03/09/post_574/ Voir la notice

2013

Jobert Barthélémy, « Peindre l’homme et l’Empereur : portraits de Napoléon III », in Théophile Gautier sous le Second Empire [actes du colloque international, Palais impérial de Compiègne, 13-15 octobre 2012], dir. Anne Geisler-Szmulewicz et Martine Lavaud, Nîmes, Champ social, 2013, p. 24-37. Voir la notice

2012

Jobert Barthélémy, « Préface », in Michaël Vottero, La Peinture de genre en France, après 1850, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, p. I-IV. Voir la notice

2012

Jobert Barthélémy, « Delacroix chez Balzac », L’Année balzacienne, n° 12, 2011/1 [parution en 2012], p. 65-77. Publication des actes du colloque international Balzac et les arts en regard, organisé par le Groupe d’études balzaciennes, 21-23 octobre 2010. Voir la notice

2010

Jobert Barthélémy, « ’Stimmung, mood, état d’âme’. Quelques réflexions sur la peinture de paysage chez Constable et Delacroix », in Stimmung. Ästhetische Kategorie und künstleriche Praxis, dir. Kerstin Thomas, Berlin et Munich, Deutscher Kunstverlag, 2010, p. 103-120. Voir la notice

2010

Jobert Barthélémy, « Louis-Philippe’s Historical Gallery at the Palais Royal (1828-1848) », in European History Painting in the 19th Century. Mutual Connections, Common Themes, Differences, dir. Rafal Ocheduszko et Wojciech Balus, Cracovie, Universitas, coll. « Ars vetus et nova » de l’Instytut historii sztuki, Univwersytetu Jagiellonskiego, 2010, p. 19-36 . Voir la notice

2010

Jobert Barthélémy, « Le recueil d’estampes en Grande Bretagne dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Autour de John Boydell », in À l’origine du livre d’art. Les recueils d’estampes comme entreprise éditoriale en Europe (XVIe-XVIIIe siècles), actes du colloque international (Paris, INHA et Institut néerlandais, 20-21 octobre 2006), ed. Cordélia Hattori, Estelle Leutrat et Véronique Meyer, Milan, Silvana, coll. « Biblioteca d’arte », 2010, p. 179-191. Voir la notice
  • 1986-1987 : Teaching Assistant à l’Université Harvard, Département des langues et civilisations romanes 
  • 1988-1992 : Chargé de cours à l’Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, U.F.R. d’archéologie et d’histoire de l’art 
  • 1988-1992 : Pensionnaire au Département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale, chargé de l’inventaire du fonds anglais 
  • 1992-1994 : Boursier, Fondation Thiers. 
  • 1994-1995 : A.T.E.R. à l’Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, U.F.R. d’archéologie et d’histoire de l’art 
  • 1995-2001 : Maître de conférences d’histoire de l’art moderne et contemporain à l’Université de Paris-Sorbonne, Paris IV 
  • 2000 : Boursier Focillon, Yale University 
  • 2001-2004 : Professeur d’histoire de l’art moderne et contemporain à l’Université de Grenoble II-Pierre Mendès-France 
  • 2003-2004 : porteur de mention, responsable de la mise en place du master Sciences-humaines/Histoire et Histoire de l’art de l’Université de Grenoble II 
  • 2004 : professeur d’histoire de l’art (patrimoine) à l’Université de Paris IV-Sorbonne

Commissariats d’exposition

  • 1992 : commissaire de l’exposition Bonington graveur et lithographe à la Bibliothèque nationale. 

  • 1994 : commissaire, pour l’estampe, de l’exposition D’outre-Manche. L’art britannique dans les collections publiques françaises au Musée du Louvre. 

  • 1998 : commissaire associé, responsable du catalogue de l’exposition Delacroix, le trait romantique à la Bibliothèque nationale de France 

  • 1998 : commissaire associé, responsable du catalogue de l’exposition Le Sentiment de la montagne au musée de Grenoble 

  • 2002 : commissaire de l’exposition L’invention du sentiment. Ausx sources du romantisme, musée de la Musique, Paris ; responsable du catalogue et du colloque associé à l’exposition (printemps 2002) 

  • 2005-2006 : commissaire, pour l’estampe, de l’exposition Girodet (Cleveland Museum of Art, New York, Metropolitan Museum, Paris, Musée du Louvre). 

  • Membre du comité de direction, responsable pour la France du site internet associé. 

  • Membre du comité de direction de l’édition de la correspondance de Girodet