Anne-Caroline ALLARD

Anne-Caroline ALLARD

Sorbonne Université
Doctorant / Doctorante

Adresse

Centre André Chastel - Galerie Colbert
2 rue Vivienne
75002 Paris
France

Coordonnées

Email:
Email:

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Activités professionnelles :

Depuis 2020 : Doctorante contractuelle (via OPUS), Sorbonne Université, Centre André Chastel.

2018/2020 : Missions archéologiques internationales (Sultanat d’Oman, Arabie Saoudite, Maroc,  Mongolie, Sibérie,  France).

2014/2019 : Contrats ponctuels au sein du service des manifestations culturelles de l’UNESCO.

Cursus universitaire et formation

Depuis 2020 – Doctorante : "Tertres funéraires et pierres à cerfs de l’âge du Bronze en Mongolie. Enregistrement archéologique et patrimonialisation." Sous la direction de Jean-Sébastien Cluzel et en co-direction avec Jérôme Magail (Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco).

2020 : Brevet de télé-pilote de drone civil.

2019 : Stage SIG (système d’Information géographique) - laboratoire CNRS Archéorient Lyon [sous la direction de Christophe Benech et Emmanuelle Regagnon].

2019 : Stage de fouille - Sultanat d’Oman [Âge du Bronze et âge du Fer, période Hafit et Wadi Souk]. En collaboration avec l’Institut des déserts et des steppes - Fouille d’une sépulture Hafit, sous la direction de Corinne Castel (CNRS Lyon).

2017-2019 / Master en archéologie, mention : Textes terrain vestiges, Sorbonne Université, sous la direction de Jean-Sébastien Cluzel et l’encadrement de Jérôme Magail (Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco).

     - Mémoire de master 2 : Les stèles ornées de l’âge du Bronze en Mongolie : contexte archéologique et étude iconographique.

    - Mémoire de master 1 : Les stèles mongolo-sibériennes de l’âge du Bronze : les « pierres à cerfs ».

2017- Stage de fouille – Saint-Denis (93) - sous la direction de Michaël Wyss et Matthieu Ecrabet, au sein de l’Unité d’archéologie de la ville de Saint-Denis.

Titre de la thèse : Tertres funéraires et pierres à cerfs de l'âge du Bronze en Mongolie. Enregistrement archéologique et patrimonialisation.

Sous la direction de Jean-Sébastien Cluzel (Sorbonne Université).

Co-directeur : Jérôme Magail (Musée d'Anthropologie préhistorique de Monaco).

Résumé :

À l’âge du Bronze tardif en Haute-Asie, la domestication du cheval et le pastoralisme monté ont été des facteurs clefs dans le développement de sociétés, qui par ce biais interagissaient les unes avec les autres. Toutefois, les recherches récentes tendent à montrer qu’à cette époque, entre 1400 et 700 av. notre ère, les tribus de pasteurs nomades ont érigé dans les steppes de Mongolie de nombreux complexes cultuels, qui associent tumulus, dépôts et stèles ornées, dites pierres à cerfs (fig.1). Or l’étude de ces monuments, parfois séparés par plus de 500 km et éparpillés sur un million de kilomètres carrés, révèle qu’il ne s’agit pas de complexes cultuels répondant à des croyances locales ; au contraire, ces vestiges semblent former un ensemble d’une telle homogénéité que les chercheurs parlent aujourd’hui de culture pré-scythe. 

Mon projet de thèse propose d’étudier les codifications architecturales et graphiques présentes dans ces complexes cultuels et sur les stèles ornées pour mieux connaître la généalogie de cette culture pré-scythe. Dans ce but, il s’agira d’établir une « grammaire du visible » à partir d’études comparatives conduites sur un corpus de 200 complexes cultuels et d’environ 1200 stèles ornées. Ces études seront réalisées au moyen des technologies numériques les plus récentes.

 

Publications :


Co-auteur :

MONNA, F., MAGAIL, J., ROLLAND, T., NAVARRO, N., WILCZEK, J., GANTULGA, J-O., ESIN, Y., GRANJON, N., ALLARD, AC., CHATEAU-SMITH, C., (2020). “Machine learning for rapid mapping of archaeological structures made of dry stones – Example of burial monuments from the Khirgisuur culture, Mongolia”, in Journal of culture heritage, Elsevier Masson.

SEVIN-ALLOUET, C., THOMAS, A., GAUTIER, N., BIETS, C., ALLARD, AC., RIVIERE, J., (2020). Living and dwelling around the Khor Jarama - French Archaeological Mission of Khor Jarama - Report 2020.