Alessandro GALLICCHIO

Alessandro GALLICCHIO

Sorbonne Université
Maître de conférences

Adresse

Centre André Chastel - Galerie Colbert
2, rue Vivienne 75002 Paris
75002 Paris
France

Partager cette page

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Alessandro Gallicchio est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à Sorbonne Université. Il s’intéresse aux rapports entre art, architecture et espace urbain dans les Balkans et en Méditerranée et aux influences du nationalisme et de l’antisémitisme dans la construction du discours artistique. Ses recherches interrogent les méthodologies élaborées par l'histoire sociale et politique de l'art.

Bourses et résidences

2021 : École Française d’Athènes, chercheur en résidence

2020 : Villa Médicis, Rome, Bourse André Chastel Villa Médicis/INHA

Post-doctorat

2018 : INHA-Centre Pompidou (Labex CAP). Projet : Patrimoine moderne et « biennalisation » de l’espace urbain dans le contexte postsocialiste albanais : le cas de Tirana

Parcours académique

2016 : Doctorat international des universités de la Sorbonne, de Florence et de Bonn dans le cadre du programme Les mythes fondateurs européens dans la littérature, les arts et la musique. Thèse : La critique d'art au temps de l’École de Paris (1925-1933). Oscillations nationalistes et milieu juif, sous la direction de Mme Maria Grazia Messina et M. Arnauld Pierre

2012 : Master en histoire de l’art contemporain, Université de Florence

2008 : Licence en histoire de l’art contemporain, Université de Florence 

Participations à des groupes de recherche

Depuis 2020 : Membre de l'Association française d'études sur les Balkans 

Publications depuis 2001, dans le cadre du Centre André Chastel.

À paraître

Gallicchio Alessandro, « The Former Casa d’Italia (1935–1936) of Marseilles and the Murals of Angelo Della Torren Dialogue with Contemporary Art », in The Afterlife of the Fascist Heritage in Italy, Carmen Belmonte (Dir.), [ Actes du colloque A Difficult Heritage.The Afterlife of Fascist-Era Architecture, Monuments, and Works of Art in Italy, Rome, 11-12 mars 2019], Munich, collection de la Bibliotheca Hertziana, éditions Hirmer, 2021, [À paraître]. Voir la notice

2022

Gallicchio Alessandro, « Art, History and Public Space in Contemporary Albania : Alessandro Gallicchio in conversation with Alban Hajdinaj [Arti, Historia dhe hapësira publike në shquipërinë bashkëkohore : Alessandro Gallicchio në një bisedë me Alban Hajdinajn] », Studime për Artin, n. 20, 2022, p. 109-127 (version albanaise : p. 105-123). URL : http://iaksa.edu.al/en/art-studies-20-2/ (EN) ; http://iaksa.edu.al/studime-per-artin-20/ (AL). Voir la notice

2022

Gallicchio Alessandro, « Les traces architecturales du fascisme colonial au prisme de l’art contemporain : l’exposition "Rue d’Alger" dans l’ancienne Casa d’Italia de Marseille », communication au colloque 1922-2022 : que reste-t-il du fascisme ?, Toulouse, Université de Toulouse, 13 et 14 octobre 2022. Voir la notice

2022

Gallicchio Alessandro, « Avant-propos », in Rue d'Alger. Art, mémoire, espace public, Pierre Sintès (dir.), Paris, éditions MF, 2022, p. 9-13. Voir la notice

2022

Gallicchio Alessandro et Costes Sophie, Royden Rabinowitch, Genève, MAMCO, 2022 [en version française et anglaise]. Voir la notice

2022

Gallicchio Alessandro, « Une vitrine parisienne pour les artistes contemporains grecs. La Galerie Alexandre Iolas et l’internationalisation des arts dans les années 1960-1970 », communication au colloque France-Grèce XVIIIe-XXIe s., regards insolites : objets, lieux, personnages, Paris, Musée du Louvre et Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 27 et 28 octobre 2022. Voir la notice

2022

Gallicchio Alessandro et Pierre Sintès, « Art, mémoires coloniales et espace public à Marseille », communication aux Rencontres du centre André-Chastel, Paris, centre André-Chastel, 19 octobre 2022. Voir la notice

2022

Gallicchio Alessandro, « Art contemporain et héritages du fascisme colonial. Alessandra Ferrini en conversation avec Alessandro Gallicchio », in Rue d'Alger. Art, mémoire, espace public, Pierre Sintès (dir.), Paris, éditions MF, 2022, p. 237-246. Voir la notice

2021

Gallicchio Alessandro, Schütz Marine et Pierre Sintès, « Présentation du projet "Rue d'Alger" : circulations et questionnements mémoriels en Méditerranée », communication au colloque international Traverser - le déplacement en suspens, Marseille, FRAC Paca et Mucem, 3-5 novembre 2021. Voir la notice

2021

Gallicchio Alessandro, « Art contemporain et Bicentenaire de la Révolution grecque. Une histoire de représentations », communication dans le cadre du séminaire Les Observateurs du Bicentenaire, Athènes, École française d’Athènes, 16 décembre 2021. Voir la notice

- Co-direction du programme « Mémoires, pouvoirs, espaces publics dans les Balkans et en Méditerranée » du projet d'établissement quinquennal de l'École française d'Athènes 2021-2026 (coordinateur principal : Pierre Sintès, Aix-Marseille Université, TELEMMe).

- Animation d’un séminaire scientifique pour la conception de la nouvelle Galerie semi-permanente de la Méditerranée au Mucem avec Philippe Jockey et Fabien Bièvre.

 

Organisation de colloques, journées d’études, séminaires de recherche

24 juin 2022 : Co-organisation de la journée d'études internationale NAPOLI – BALCANI | 1940 – 2022. L’eredità materiale del colonialismo fascista alla Prima Mostra Triennale delle Terre Italiane d’Oltremare, musée MADRE, Naples, avec Kathryn Weir (Musée MADRE). Lien : http://www.centrechastel.paris-sorbonne.fr/actualites/napoli-balcani-1940-2022

Depuis 2019 : Membre du comité d'organisation des « Rencontres d'études balkaniques » de l'Afebalk. 

 

 

Depuis 2021 : Maître de conférences en histoire de l'art contemporain à Sorbonne Université

2020-2021 : Professeur d'enseignement artistique en histoire de l'art à l'École supérieure des beaux-arts de Nîmes

 

Responsabilités pédagogiques

2022-2023 : Responsable du master 2 professionnel « l'art contemporain et son exposition »

Commissariat d'exposition (sélection)

2020 : Manifesta 13 Les Parallèles du Sud, Marseille. Commissaire de l’exposition Rue d’Alger,  artistes : Nina Fischer/Maroan el Sani, Alessandra Ferrini, Emma Grosbois/Agathe Rose, Amina Menia, Muna Mussie et Mohammed Laouli

2019 : Villa Romana, Florence. Commissaire de l’exposition Monumento (s)fatto et Padiglione Balcani, artistes : Nicolas Milhé, Bruno Baltzer / Leonora Bisagno et Eva Sauer

2018 : Collegium Artisticum, Sarajevo. Commissaire de l’exposition Clear Conscience, dans le cadre du Winter Festival Sarajevo,  artiste : Mak Hubjer

2015 : Die Mauer, Artforms et Institut Français Firenze, Prato. Commissaire de l’exposition Gianfranco Chiavacci | François Morellet : rigorosi, rigolards, artistes : Gianfranco Chiavacci et François Morellet

2015 : Centro per l’Arte Contemporanea Luigi Pecci, Prato. Commissaire de l’exposition TU35 Prato. Tempo reale, artistes : Emma Grosbois, Chiara Bettazzi, Jacopo Jenna, Massimiliano Turco et Gea Brown

Valorisation de la recherche

- La Casa d'Italia de Marseille. Fenêtres sur une troisième Rome, un film documentaire écrit par Stéphane Mourlane et Alessandro Gallicchio. Réalisation : Agnès Maury | Les Films du Papillon. Durée : 32 min. TELEMMe - Les Films du Papillon, 2021 (https://rmtelemme.fr/La-Casa-d-Italia-de-Marseille)

- Que faire de l'architecture fasciste à Marseille ?, un entretien Mediapart du 09/07/2021 (https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/090721/que-faire-de-l-architecture-fasciste-marseille)

- « MonuMed. La fabrique du monument », CNRS le journal, 17.03.2021 (https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-fabrique-du-monument)