Rencontre avec Ina Blom, université d’Oslo et université de Chicago, Chercheuse invitée du Centre André Chastel

Rencontre avec Ina Blom, université d’Oslo et université de Chicago, Chercheuse invitée du Centre André Chastel

Infrastructural Sensibilities : Straight Lines and The Question of Following

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Walter De Maria,Mile Long Drawing, 1968,craie deux lignes parallèles, espacées de 3,46 m. (12 feet). Chaque ligne : 1,6 km x 10,16 cm (1/2 mile x 4 inches). Désert du Mojave, Californie. Photographe inconnu © Estate of Walter De Maria, courtesy of the Walter De Maria Archives

Type

Type: 
Rencontres du Centre André Chastel

Date

Date: 
10 Mai 2021

Lieu

Lieu: 
Salle Perrot, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne 75002 Paris et à distance

Lundi 10 mai, de 18 h 30 à 20 h

La conférence, en anglais, sera suivie d’une discussion en français et en anglais

 

Dans cette communication, il s’agira de revenir sur l’œuvre pionnière de La Monte Young, la partition Composition 1960 #10  (Draw A Straight Line And Follow It), et sur les diverses permutations qu’elle a connues, dans des médiums et des contextes très divers. Ce travail décisif pour l’art des années 1960 sera abordé ici comme un moment charnière de l’histoire longue des lignes droites dans l’art moderne et de leur relation à la question plus large des conditions infrastructurelles et de leurs changements. La partition de Young élève la ligne droite au rang de principe d’une manière qui jette un jour nouveau sur le rôle de cet élément dans l’art du XXe  siècle. En particulier, cette œuvre permet de comprendre en quoi la ligne droite a servi pour explorer et exprimer l’intégration des modalités sensorielles humaines et des systèmes technologiques. Revenant à la fois sur l’esthétique de la ligne droite développée par l’architecte August Endell à la fin du XIXe  siècle et sur le travail au croisement de la musique et des arts plastiques de figures tels Carsten Nicolai et Ryoji Ikeda, cette conférence s’attachera à montrer que l’idée de « suivre une ligne droite » a introduit une forme nouvelle et singulière de sensibilité infrastructurelle à partir de laquelle il est aussi possible de dégager une archéologie de la contemporanéité orientée autour de la thématique de la synchronisation sensorielle, ou, autrement dit, de son alignement.

Ina Blom est professeure au département de Philosophie, Lettres classiques, Histoire de l’art et des idées à l’université d’Oslo et professeure invitée (chaire Wigeland) au département d’Histoire de l’art de l’université de Chicago. Elle est l’auteure, entre autres, des livres The Autobiography of Video. The Life and Times of a Memory Technology (New York, Sternberg Press, 2016) et On the Style Site. Art, Sociality and Media Culture  (New York, Sternberg Press, 2007 et 2009) ; elle  a dirigé les ouvrages Memory in Motion. Archives, Technology and the Social (Amsterdam University Press, 2016) et Raoul Hausmann et les avant-gardes (Dijon, Les presses du réel, 2014). Elle est chercheuse invitée par Larisa Dryansky au Centre André Chastel en mai 2021.

Infrastructural Sensibilities: Straight Lines and The Question of Following  
For this lecture, Ina Blom will present La Monte Young’s groundbreaking Composition 1960 #10  (Draw A Straight Line And Follow It), and the various permutations it engendered, across media and contexts, as a turning point in the longer history of straight lines in modern art and their relation to wider infrastructural conditions and changes. Young’s work raises the straight line to a principle in a way that throws new light on its peculiar significance in 20th Century art: particularly related to the way in which it serves to explore and express integration of human sensing and technological systems. Revisiting straight line aesthetics in the late 19th Century work of architect August Endell as well as in the work of musician/artists like Carsten Nicolai and Ryoji Ikeda, Ina Blom will argue that « straight line following » introduces a new and distinct form of infrastructural sensibility that may ultimately provide some points toward an archeology of a contemporaneity oriented around sensorial synchronization or alignment.

Ina Blom is a professor at the Department of Philosophy, Classics, History of Art and Ideas at the University of Oslo and Wigeland Visiting Professor in the Department of Art History, University of Chicago. Recent books include The Autobiography of Video. The Life and Times of a Memory Technology (New York, Sternberg Press, 2016), On the Style Site. Art, Sociality and Media Culture  (New York, Sternberg Press, 2007/2009) as well as the edited volumes Memory in Motion. Archives, Technology and the Social (Amsterdam University Press, 2016) and Raoul Hausmann et les avant-gardes (Dijon, Les presses du réel, 2014).

Actualités

28 Janvier 2022 Bourse, soutien
15 Janvier 2022 Appel à communication
16 Décembre 2021 Soutenance
11 Décembre 2021 Soutenance

Les membres

Conservateur général du patrimoine
Directeur de recherche
Professeur émérite
Membre honoraire
Professeur émérite
Analyste de sources anciennes
Ancien membre
Professeur / Professeure
Ingénieur de recherche honoraire
Chargée de recherche et de coordination
Membre honoraire

Ouvrages récents

Une clef pour l'histoire de l'architecture et de la ville au Moyen Âge
20 ans de recherches archéologiques
Les formes de l’écrit et ses fonctions dans la gravure européenne au XVIe siècle