Primitivisme et exotisme dans la représentation de l'autre qui danse à la Renaissance

Primitivisme et exotisme dans la représentation de l'autre qui danse à la Renaissance

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail

Type

Type: 
Séminaire

Date

Date: 
28 Mai 2018

Lieu

Lieu: 
Paris, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 (salle Vasari) - à 18 h

Comme maints autres, le paysan, le sauvage et la sorcière dansent. Mais comment dansent-ils ? La danse caractérise-t-elle ces trois figures ? À une époque d'importants bouleversements démographiques, de grandes découvertes et de persécutions, les représentations visuelles et textuelles ont transmis et fixé des manières spécifiques de danser. Quel type d’imaginaire cristallisent le paysan, le natif et la sorcière qui dansent ?  Que cela dit-il de la pensée européenne à propos la danse mais aussi de la marginalité ? Enfin, quels lieux et quelles traditions culturelles ont influencé la manière dont l’Europe élabore ces stéréotypes  ?  Autant de questions qui interrogent aussi la construction de l’identité de l’Européen par rapport à une altérité qui est à la fois exogène et endogène.

 

Le séminaire collectif est organisé par :

 

Actualités

27 Octobre 2022 - 28 Octobre 2022 Colloque
21 Octobre 2022 Séminaire
20 Octobre 2022 - 21 Octobre 2022 Colloque
19 Octobre 2022 - 24 Mai 2023 Rencontres du centre André-Chastel

Les membres

Professeur / Professeure
Maître de conférences
Assistante en communication et documentation
Chargé de recherche honoraire
Ancien membre
Maître de conférences
Maître de conférences
Directeur de recherche honoraire
Directeur de recherche
Chercheur associé
Directeur de recherche
Conservateur en chef honoraire du patrimoine