Le verre américain, de son invention à Brooklyn à sa réception en France

Le verre américain, de son invention à Brooklyn à sa réception en France

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Vitrail de la Judson Memorial Church, New York. Cliché de Jean-François Luneau

Type

Type: 
Conférence

Date

Date: 
7 Décembre 2022

Lieu

Lieu: 
Galerie Colbert (INHA), salle Perrot (2e étage), 2 rue Vivienne, 75002 Paris

 

 

C’est lors de l’Exposition universelle de 1889 que le public français découvre les nouveaux verres employés par les peintres verriers des États-Unis, bientôt dénommés « verres américains ». Ces verres ont été créés à partir de 1879, à la demande de John La Farge et de Louis Comfort Tiffany, dans des verreries de Brooklyn, par des verriers et cristalliers d’origine française, ayant été formés dans des verreries d’Alsace ou de Lorraine. Si le succès de ces verres est immédiat en Amérique, leur accueil en France est plus mitigé. Leur coût de fabrication, de transport et de douane en fait en effet un matériau très cher. La demande française oblige cependant les verriers français à produire des verres équivalents, d’autant qu’aucun brevet n’entrave leur copie. Leur usage, autour de 1900, prélude au vaste mouvement d’innovation verrière de l’Entre-deux-Guerres.
 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

En application avec les mesures prises dans le cadre du plan VIGIPIRAT nous vous rappelons que l'introduction de tout bagage (valises, y compris format « cabine » et sacs de grande contenance) est désormais interdite dans la galerie Colbert. En vous remerciant pour votre compréhension.

 

Fichier attaché

Fichier attachéTaille
PDF icon Affiche998.41 Ko
PDF icon Dépliant1.28 Mo

Les membres

Professeur émérite
Professeur / Professeure
Maître de conférences
Directeur de recherche honoraire
Membre honoraire
Maître de conférences
Directrice adjointe
Maître de conférences
Directeur de recherche
Conservateur général du patrimoine
Membre honoraire