Florence, ville d'art, et les Français

Florence, ville d'art, et les Français

la création d'un mythe

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Jean-Baptiste Camille Corot, Vue de Florence depuis le jardin de Boboli, vers 1835-1840, huile sur toile, Paris, musée du Louvre

Type

Type: 
Colloque

Date

Date: 
18 Septembre 2019 - 20 Septembre 2019

Lieu

Lieu: 
Florence, villa Finaly

Colloque international, organisé par le Centre André Chastel (Sorbonne Université)

Ce colloque s’intéresse au rôle des Français dans la construction d’un mythe de Florence comme « ville d’art  » à travers l’histoire, la littérature et les diverses formes de production artistique. À Florence, plus que partout ailleurs en Italie, la beauté de la ville, le paysage urbain, les grands artistes et leurs chefs-d’œuvre ont fait l’objet d’un véritable processus de mythification culturelle en Europe à partir du XIXe siècle. Florence apparaît ainsi dans la culture française comme un lieu central et idéal dont le souvenir et les représentations infusent très largement la conception générale des arts, de la Renaissance italienne ou encore du génie artistique. Si la vivacité du mythe florentin a été bien étudiée en Angleterre et en Allemagne, l’importance du mythe florentin en France, ses origines et ses multiples développements intellectuels et artistiques ont été relativement négligés par la critique. Le colloque entend donc éclairer la façon dont les œuvres d’art, les artistes et les hauts lieux de la culture florentine ont été perçus et reçus par les Français, les types de réflexions et d’analyses critiques que l’étude des œuvres a suscités dans les milieux savants, mais aussi les nombreuses évocations poétiques de la ville, de ses arts et de son histoire dans la création artistique et littéraire en France.

Comité d’organisation
Anne Lepoittevin, Emmanuel Lurin et Alain Mérot (Sorbonne Université, Centre André Chastel)

Comité scientifique :
Maurice Brock (Université de Tours, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance), Antonella Fenech (CNRS, Centre André Chastel), Daniela Gallo (Université de Lorraine), Gianni Iotti (Università di Pisa), Barthélémy Jobert (Sorbonne Université, Centre André Chastel), Alessandro Nova (Kunsthistorisches Institut in Florenz), Gilles Pécout (Recteur des Universités de Paris), Philippe Sénéchal (Université de Picardie Jules Verne)

Programme

  • MERCREDI 18 SEPTEMBRE
  • 14h : accueil des participants
  • 14h15-14h30 : introduction par Anne Lepoittevin, Emmanuel Lurin et Alain Mérot
  • Les historiens français et le mythe de la « Renaissance » florentine
    Présidence de séance : Pascal Griener (Université de Neuchâtel)
  • 14h30-15hQu’est-ce qu’une ville d’art ?
    par Alain Mérot (Sorbonne Université, Centre André Chastel)
  • 15h-15h30 :  Le mythe avant le mythe : Florence, les arts et la construction de l’idée de Renaissance, de Voltaire à Séroux d’Agincourt
    par Antonio Brucculeri (ENSA, Paris Val-de-Seine)
  • 15h30-15h45 : discussion
  • 15h45-16h15 : pause café
  • 16h15-16h45 :  Les historiens de l’art français et le Risanamento de Florence
    par Thomas Renard (Université de Nantes)
  • 16h45-17h15 :  Dialogue culturel européen et compétition scientifique internationale : la section d’histoire de l’art de l’Institut français de Florence (1908-1939)
    par Marie Tchernia-Blanchard (Université Paris Sciences et Lettres)
  • 17h15-17h45 : discussion
  • 19h : apéritif dînatoire pour les intervenants
  • JEUDI 19 SEPTEMBRE
  • Matin : La « ville de l’art » : Florence vue par les artistes et les écrivains français
    Présidence de séance : Alessandro Nova (Kunsthistorisches Institut in Florenz)
  • 9h30-10hFlorence et la génération romantique : l’exemple de Géricault, Ingres et Delacroix
    par Barthélemy Jobert (Sorbonne Université, Centre André Chastel)
  • 10h-10h30 :  Sur les traces de Michel-Ange : artistes et écrivains à Florence à la fin du XIXe siècle
    par Sara Vitacca (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Académie de France à Rome)
  • 10h30-10h45 : discussion
  • 10h45-11h15 : pause café
  • 11h15-11h45 : La maison Alinari et la France (titre et intervenant à préciser)
  • 11h45-12h15 :  Les Goncourt, les Rohault et le Sâr Péladan : le goût initial pour les “primitifs toscans” et ses difficultés politiques
    par Nadeije Laneyrie-Dagen (École normale supérieure, Paris)
  • 12h15-12h30 : discussion
  • 12h30-14h : déjeuner pour les intervenants
  • Après-midi : Le modèle florentin dans les collections, les musées et les académies en France
    Présidence de séance : Philippe Sénéchal (Université de Picardie Jules Verne)
  • 14h-14h30 : Avant Campana : les prémices de la fortune de la sculpture florentine des XIVe-XVe siècles
    par Daniele Rivoletti (Université Clermont-Auvergne)
  • 14h30-15h : Cultural counterplay between Lyon and Florence : Louis Carrand, Renaissance Arts and the Bargello Bequest
    par Martina A. d’Amato (Bard Graduate Center, New York)
  • 15h-15h15 : discussion
  • 15h15-15h45 : pause café
  • 15h45-16h15 : La Tribuna dédoublée : la pratique française des salles de chefs-d’œuvre au XIXe siècle
    par Cecilia Hurley-Griener (Université de Neuchâtel/ École du Louvre)
  • 16h15-16h45 : ‘Notre Tribune à nous’ : Florence et ses collections dans l’imaginaire des amateurs d’art et des conservateurs français au XIXe siècle
    par Felicity Bodenstein (Sorbonne Université)
  • 16h45-17h15 :  Le rayonnement du mythe florentin en France : la collection d’Édouard André et Nélie Jacquemart
    par Giancarla Cilmi (École Pratique des Hautes Études/École du Louvre)
  • 17h15-17h45 : discussion
  • VENDREDI 20 SEPTEMBRE
  • Matin : Permanences, mutations et actualité du mythe florentin en France
    Présidence de séance : Gianni Iotti (Università di Pisa)
  • 9h-9h30 : Benvenuto Cellini, fantasma del Rinascimento : lo scultore fiorentino tra autobiografia, mito e rêverie
    par Tommaso Mozzati (Università di Studi di Perugia)
  • 9h30-10h : "Que tu es belle, Florence, mais que tu es triste". Images de Florence dans le théâtre romantique
    par Sylvain Ledda (Université de Rouen)
  • 10h-10h30 : discussion
  • 10h30-11h : Le Passant de François Coppée et ses avatars : une Florence fantasmée
    par Philippe Sénéchal (Université de Picardie Jules Verne)
  • 11h-11h30 : ‘Aurais-je la joie de vous serrer la main à Florence ?’ Intellettuali francesi nella Firenze di Montale. Con documenti inediti
    par Francesco Ruvolo (Milan, Docente di ruolo, Scuola Secondaria)
  • 11h30-12h : Un éternel printemps. Proust et Florence
    par Benoît Dauvergne (Sorbonne Université, Centre André Chastel)
  • 12h-12h30 : discussion générale
  • 12h30-14h : déjeuner pour les intervenants
  • Après-midi libre ou excursion

Contacts : anne.lepoittevin@gmail.com, emmanuellurin@yahoo.fr, alain.merot@sorbonne-universite.fr

                                                                                  

Fichier attaché

Fichier attachéTaille
PDF icon Affiche752.8 Ko
PDF icon Dépliant666.57 Ko

Actualités

23 Octobre 2019 - 25 Octobre 2019 Colloque
18 Septembre 2019 - 20 Septembre 2019 Colloque
11 Septembre 2019 Journée d'études
18 Août 2019 Annonce
8 Juillet 2019 - 9 Juillet 2019 Atelier de recherche

Les membres

Assistante en documentation
Professeur / Professeure
Professeur émérite
Rédacteur en chef
Directeur de recherche honoraire
Professeur / Professeure
Ingénieur d'études honoraire
Analyste de sources anciennes
Maître de conférences
Ancien membre
Ingénieur d’études

Ouvrages récents