Enjeux et modalités de la commande artistique sous les derniers Capétiens

Enjeux et modalités de la commande artistique sous les derniers Capétiens

L’action des conseillers royaux (1270-1328), par Sabine Berger

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Écouis (Eure), collégiale Notre-Dame, 1311-1313 - Phot. S. Berger

Type

Type: 
Rencontres du Centre André Chastel

Date

Date: 
17 Décembre 2014

Lieu

Lieu: 
Paris 2e, galerie Colbert, salle Ingres
  • Cette communication de Sabine Berger (Centre André Chastel) se tiendra salle Ingres (2e étage), de 18 h 30 à 20 h. Entrée libre

La commande artistique à l’initiative des serviteurs du roi de France à l’aube du XIVe siècle est importante et diversifiée, en témoignent les nombreuses œuvres conservées dans les collections muséales ainsi que les édifices ou vestiges subsistant dans le paysage monumental actuel. Moins étudiée que l’action mécénale des conseillers des premiers Valois, cette question n’avait jamais fait l’objet d’une enquête approfondie examinant et confrontant sources archivistiques, textuelles, iconographiques et monumentales afin de comprendre l’univers matériel, les goûts et la culture de ces hommes. Ces commandes répondent essentiellement aux besoins d’un courtisan : « bien vivre » en donnant à voir sa réussite sociale, favoriser celle de sa lignée et songer très tôt à son salut, en mettant en scène sa dépouille dans un cadre pérenne. La conjugaison de ces motivations mène à des réalisations originales, toujours distinctives de cette population de « thuriféraires de la monarchie » émergeant en France autour de 1300.

 

Voir le programme des Rencontres du Centre André Chastel 2014-2015

 

Actualités

24 Février 2020 Appel à communication
6 Février 2020 - 8 Février 2020 Colloque

Les membres

Ingénieur d'études honoraire
Responsable des éditions
Professeur émérite
Directrice adjointe
Maître de conférences
Professeur émérite
Doctorant invité
Professeur / Professeure
Professeur / Professeure
Ingénieur d'études honoraire
Maître de conférences
Membre honoraire