Électromagnétisme et cinéma expérimental

Électromagnétisme et cinéma expérimental

Les films cosmologiques de John Latham

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
John Latham, Film Star, 1960, Tate, © John Latham Estate, courtesy Lisson Gallery, London

Type

Type: 
Rencontres du Centre André Chastel

Date

Date: 
14 Mars 2018

Lieu

Lieu: 
Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris, salle Ingres (2e étage)

Cette communication de Larisa Dryansky se tiendra en salle Ingres (2e étage) de 18h30 à 20h. Entrée libre

Entre 1960 et 1971, l’artiste britannique John Latham – dont le travail est généralement assimilé à l’art conceptuel – a réalisé une série, limitée en nombre mais non moins importante pour cela, de films d’animation image par image, tant abstraits que réalistes. Bien qu’appartenant à une période décisive de l’histoire du cinéma expérimental, ces œuvres n’ont que peu attiré l’attention des chercheurs jusqu’à présent. Suivant les analyses de Douglas Kahn sur l’histoire de l’électromagnétisme dans les arts, il s’agira ici de montrer en quoi ces films sont exemplaires d’une conception du cinéma comme médium de transmission plutôt que comme médium indiciel d’inscription et d’enregistrement. Alternant entre pulsation stroboscopique et quasi statisme, les courts métrages de John Latham s’appuient en effet sur les notions de codage, de signal et d’information pour opérer une remédiation dans laquelle le film devient une sorte d’appareil radio servant à transmettre des fréquences issues de domaines se situant en deçà et au-delà du champ de la perception ordinaire et dont les énergies vibratoires sont réactivées au cours de l’événement atomique de la projection cinématographique. S’inspirant de la définition intensive du temps proposée par Alfred North Whitehead, John Latham conçut ces films, qui font tous référence directement ou indirectement à l’astronomie, comme des modèles de sa propre cosmologie fondée sur le concept d’événement, cosmologie idiosyncratique et même quelque peu excentrique mais qui anticipe à bien des égards sur certaines investigations actuelles de ce que Mark Hansen nomme la « sensibilité préperceptuelle du monde » que nous révéleraient les médias électroniques du XXIe siècle.

Programme des Rencontres du Centre André Chastel  2017-2018

Actualités

13 Juin 2018 Rencontres du Centre André Chastel
16 Mai 2018 Rencontres du Centre André Chastel
11 Avril 2018 Rencontres du Centre André Chastel
14 Mars 2018 Rencontres du Centre André Chastel

Les membres

Maître de conférences
Ancien membre
Directeur de recherche honoraire
Maître de conférences honoraire
Professeur
Directeur de recherche honoraire
Professeur émérite
Directeur de recherche honoraire
Maître de conférences honoraire
Ingénieur d'études honoraire
Assistant ingénieur honoraire
Maître de conférences

Ouvrages récents

N°197/2017-3
Regards français sur l'art européen au XIXe siècle
N° 196/2017-2
De l'art conceptuel au Land Art
Les décors des villas et palais du Cinquecento