Écrire une poétique de la grotte dans l'imaginaire des jardins européens

Écrire une poétique de la grotte dans l'imaginaire des jardins européens

par H. Brunon et M. Mosser

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Veitshöchheim (Bavière), grotte-belvédère réalisée en 1772-1773, détail de la façade septentrionale. Cl. Hervé Brunon et Monique Mosser

Type

Type: 
Rencontres du Centre André Chastel

Date

Date: 
19 Juin 2013

Lieu

Lieu: 
Centre André Chastel, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

18h00, salle Ingres, 2e étage, entrée libre

"Écrire une poétique de la grotte dans l'imaginaire des jardins européens", par Hervé Brunon et Monique Mosser

Dès l’Antiquité, puis de la Renaissance à nos jours, les grottes constituent un topos incontournable dans la création des jardins, soumis à d’infinies variations de formes, au gré des changements de mode, de l’excentricité des mécènes et de la fantaisie des concepteurs. Ces étranges monuments furent aménagés par milliers au cours des cinq derniers siècles, du Portugal à la Russie, de la Suède à l’Espagne, selon des échelles extraordinairement variées allant de la simple niche abritant une petite fontaine à l’immense chaos naturel transformé en paysage sublime. Beaucoup ont disparu, en raison de l’extrême fragilité de ces décors précieux, mais d’admirables réalisations témoignent encore d’un engouement jamais démenti, notamment en Allemagne, en France, en Italie ou au Royaume-Uni.

Si le jardin opère comme microcosme, la grotte constitue à son tour un monde en réduction, une cristallisation de l’imaginaire s’incarnant dans des formes sensibles qui transposent la réalité des lieux, accumulent une immense variété de matériaux et poussent le vocabulaire ornemental à son paroxysme, qu’il relève du rustique, de la grotesque ou encore de la rocaille. Un ouvrage de recherche en cours d’achèvement se propose de déployer leurs multiples facettes à travers une série de catégories littéraires, esthétiques ou anthropologiques, qui permettent d’évoquer leur arrière-plan à la fois artistique, scientifique, technique, religieux ou encore philosophique et de rendre compte de la poétique profonde des éléments et des émotions à l’œuvre dans la grotte.

FLYER 9e rencontre

AFFICHE 9e rencontre

 

________________________________________________________________________________________

  • Rencontres du Centre André Chastel, 2012-2013

Le Centre André Chastel propose depuis 2012 un cycle mensuel de rencontres scientifiques dans des champs variés de l’histoire de l’art médiéval, moderne et contemporain, coordonné par Jérémie Koering (CNRS) et Emmanuel Lurin (Université Paris-Sorbonne).

Conférences, tables rondes et présentations d’ouvrages permettent de faire connaître au public les travaux les plus récents de ses membres et correspondants.

Ouvertes à tous, ces rencontres ont lieu au Centre André Chastel, 2 rue Vivienne, Galerie Colbert, 75002 Paris.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

PROGRAMME 2012-2013

 

Les membres

Maître de conférences
Professeur émérite
Maître de conférences
Rédacteur en chef
Professeur émérite
Maître de conférences
Directeur de recherche
Maître de conférences
Maître de conférences honoraire
Conservateur général honoraire du patrimoine
Maître de conférences
Analyste de sources anciennes

Ouvrages récents

Regards français sur l'art européen au XIXe siècle
N° 196/2017-2
De l'art conceptuel au Land Art
Les décors des villas et palais du Cinquecento