Appel à communication - Florence « ville d’art » et les Français : la création d’un mythe

Appel à communication - Florence « ville d’art » et les Français : la création d’un mythe

Twitter Facebook Google LinkedIn Print E-mail
Jean-Baptiste Camille Corot, Vue de Florence depuis le jardin de Boboli, vers 1835-1840, huile sur toile, Paris, musée du Louvre.

Type

Type: 
Appel à communication

Date

Date: 
1 Décembre 2018

Lieu

Lieu: 
Florence, Villa Finaly

organisé par le Centre André Chastel et Sorbonne Université, qui se tiendra à
Florence, Villa Finaly, du 18 au 20 septembre 2019

  • Comité scientifique
    Maurice Brock, (Université de Tours, Centre d’Études Supérieures de la Renaissance), Antonella Fenech (Sorbonne Université), Daniela Gallo (Université de Lorraine), Gianni Iotti (Università di Pisa), Barthélémy Jobert (Sorbonne Université), Alessandro Nova (Kunsthistorisches Institut in Florenz), Gilles Pécout (Recteur des Universités de Paris), Philippe Sénéchal (Université de Picardie).

Le colloque a pour objet le rôle des Français dans la construction d’un mythe de Florence comme « ville d’art » à travers l’histoire, l’histoire de l’art et les diverses formes de production artistique. À Florence, plus que partout ailleurs en Italie, la beauté de la ville, le paysage urbain, les grands artistes et leurs chefs-d’œuvre ont fait l’objet d’un véritable processus de mythification culturelle depuis le XIXe siècle. Florence apparaît ainsi dans la culture française comme un lieu central et idéal dont le souvenir et les représentations infusent très largement la conception générale des arts, de l’humanisme, de la Renaissance italienne, du génie artistique. Si la vivacité du mythe florentin a été bien étudiée chez nos voisins européens, en particulier en Angleterre et en Allemagne, la présence des Français à Florence, l’importance du mythe florentin et ses développements intellectuels et artistiques en France ont été relativement négligés par la critique.

Candidature au colloque

  • Les propositions d’intervention devront être envoyées
    avant le 1er décembre 2018

    à l’adresse suivante : colloquevillafinaly2019@gmail.com

    Pour entrer en relation avec le comité d’organisation, vous pouvez écrire à l’une des personnes suivantes   : Alain Mérot,  Anne Lepoitevin, Emmanuel Lurin
    Les candidatures seront composées d’un titre, d’un résumé de 1500 signes environ, ainsi que d’un court curriculum vitae.
    Langues de communication à Florence : français, italien, anglais.

Orientations thématiques pour les interventions

  • Les historiens français et le mythe de la « Renaissance » florentine
    - La perception de Florence et de son histoire dans les écrits des historiens de l’époque romantique
    - La réception en France des grands écrits florentins du Moyen Âge et de la Renaissance (Dante, Boccace, Machiavel, Vasari, Cellini, etc.).
    - Les travaux positivistes des historiens de l’art français de la fin du XIXe siècle ; « berceau de la Renaissance », « origines du maniérisme » ?
    - Le mythe de Florence chez les historiens de l’art français, hier et aujourd’hui.
  • La « ville de l’art » Florence vue par les artistes et les écrivains français (vers 1850-vers 1945)
    - Amateurs d’art, artistes et écrivains : ce que les Français ont apporté à la construction d’un grand mythe européen.
    - L’évocation de Florence, de la ville et de son histoire par les écrivains.
    - Les artistes français du XIXe siècle et les maîtres florentins, des « primitifs » aux « maniéristes ».
    - L’image de Florence et de son histoire dans la création en France (peinture d’histoire, théâtre, musique, roman, poésie).
    Les grandes figures du génie florentin en France.
  • Florence dans les collections, les musées et les académies en France
    - La redécouverte de l’art florentin par les amateurs français au XIXe siècle
    - Le marché de l’art en Italie et la constitution des grandes collections en France
    - L’inspiration néo-florentine dans les arts décoratifs : décors, pastiches, scénographies.
    - Collections publiques, muséographie et enseignement artistique : la place de Florence dans le panthéon artistique français.
    - Les grandes expositions d’art florentin en France.
  • Tourisme, technologies et industries culturelles : le mythe florentin dans le monde contemporain
    - Les touristes français à Florence après 1850 : les lieux, les figures et les objets d’un culte artistique.
    - Le rôle des technologies dans la construction du mythe florentin (gravure, presse, photographie)
    - L’image de Florence dans les guides de voyage, les cartes postales et les premiers livres d’art.
    - Le mythe florentin et les industries artistiques : souvenirs et objets d’art pour les touristes (XIXe-XXe siècle).
    - Le mythe florentin à l’heure du numérique.
     

Fichier attaché

Actualités

20 Décembre 2018 Appel à communication
24 Novembre 2018 Journée d'études
14 Novembre 2018 Rencontres du Centre André Chastel

Les membres

Directeur de recherche honoraire
Professeur
Directeur de recherche
Maître de conférences
Maître de conférences
Maître de conférences
Chargé de recherche honoraire
Assistant ingénieur honoraire
Conservateur général du patrimoine
Chargé de recherche
Ancien membre
Chargé de recherche honoraire

Ouvrages récents